Liens commerciaux

0


Il était si cher que nul ne saurait, plus de huit ans après, oublier ses bons souvenirs. Il était, à la fois, Colonel et Professeur à l’Institut Supérieur des Techniques Appliquées, ISTA en sigle. Double carrière, donc, à l’aune de plusieurs formations qui le plaçaient, normalement, au rang des hommes talentueux dont la RD. Congo a besoin, aujourd’hui, pour rivaliser d’ardeur avec d’autres pays du monde.

Raphaël Kabongo Mulamba dont l’épouse, les enfants et petits-enfants ont célébré une messe de suffrage, dernièrement, en la Paroisse Saint Sacrement, sur les hauteurs de Binza/Delvaux, à Ngaliema, fut un fervent rassembleur, un meneur d’hommes et, surtout, un visionnaire.

Mais, la mort, avec son aiguillon impitoyable, l’a, malheureusement, arraché à l’affection des siens, si tôt, le 24 mars 2008.

Comme l’on peut l’imaginer, les douleurs et pleurs qu’une telle disparition aura engendrés, sont compensés par l’amour du Christ, celui-même dont la miséricorde et la magnificence dépassent toutes les intelligences humaines, réunies.

Voilà pourquoi, grâce à l’éducation qu’il leur a inculquée, son épouse, ses enfants et petits-enfants et donc, toute sa progéniture, saisissent, ici, l’occasion, pour dire merci à tous ceux qui, de loin ou de près, gardent une pensée pieuse en sa mémoire.

Ils s’adressent, particulièrement, à tous ceux qui ont participé à la messe, pour leur exprimer, du fond des cœurs, toute leur gratitude.

Qui était le Colonel et Professeur Raphaël Kabongo?

Né à Likasi, dans la Province du Katanga, le 8 novembre 1942, Raphaël Kabongo Mulamba était militaire de carrière. A sa mort, en 2008, il avait le grade de Colonel. Mais, au-delà de l’armée, il était Professeur d’Université. D’autant plus que son passage de plus de 12 ans en Belgique, lui permis d’obtenir le titre d’Ingénieur Polytechnicien à l’Université Libre de Belgique.

De retour au pays avec sa famille, il consacra sa vie à l’Institut Supérieur des Techniques Appliquées (ISTA) et au Service Technique Présidentiel (STP).

Amoureux de la science, il repartit pour la Pologne, en vue d’y arracher un doctorant en Génie Energétique. Chose qui fut faite. C’est avec ce diplôme qui se décida de créer, avec d’autres professeurs de la RDC, une Ecole Doctorale en Physique à l’Université Pédagogique Nationale (UPN). Appelé familièrement ‘’triphasé’’ par ses étudiants, il a offert à l’espace scientifique congolais, plusieurs ouvrages et publication.

Aussi, a-t-il formé des cadres ingénieurs. Polyglotte, il pouvait parler Français, Anglais, Espagnol, Polonais, au-delà, sûrement, de toutes les quatre langues nationales.
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

Radek Suprême l ' Album " Billet d ' écrou " Disponible .

Radek Suprême l  ' Album " Billet d ' écrou " Disponible .
Chez Diego Music .
 
Top