0
Liens commerciaux

Il est reproché au leader de l’ATD de prendre part aux travaux du comité préparatoire du dialogue conduit par Edem Kodjo, alors que ce dernier est récusé par le Rassemblement
José Makila Sumanda, président national de l’Alliance des Travaillistes Congolais pour le Développement (ATD), est chassé, depuis hier mercredi 24 août 2016, de la plateforme de soutien à la candidature de Moïse Katumbi à la prochaine présidentielle en République démocratique du Congo, l’Alternance pour la République (AR).
Cette décision, signée par l’honorable Franck Diongo, a été prise à l’issue de la Conférence des présidents de l’Alternance pour la République réunie hier à Kinshasa en session extraordinaire.
Il est reproché à José Makila de prendre part aux travaux du comité préparatoire du dialogue, ouverts mardi 23 août courant, à Béatrice Hôtel, dans la ville de Kinshasa. Pourtant,  » l’Alternance pour la République n’a délégué personne, ni un groupe de personnes, membres de la plateforme, pour participer aux travaux préparatoires du dialogue que conduit Monsieur Edem Kodjo, du reste récusé par le Rassemblement des forces politiques et sociales acquises au changement « , peut-on lire dans cette décision n°001/CP/08/2016 signée par le président ai, l’honorable Franck Diongo Shamba.

Pour la Conférence des présidents de l’Alternance pour la République (AR), la voie prise par le gouverneur du Nord-Ubangi ne cadre pas avec l’engagement de Genval et l’attachement aux principes et positions politiques défendus au sein du Rassemblement des forces politiques et sociales acquises au changement. Pour ces proches de l’ancien gouverneur de l’ex province du Katanga, la libre décision prise par le président national de l’ATD, traduite par sa présence à la séance d’ouverture dudit dialogue, entre en contradiction  » flagrante  » avec la ligne politique prise par le Rassemblement qui est une plateforme composée de l’AR, la Dynamique, le G7 et l’UDPS et Alliés (DC, MPP, G14…).
En plus, le même 23 août, le Rassemblement avait décrété la journée ville morte à Kinshasa et plusieurs autres provinces de la République démocratique du Congo. Mot d’ordre du reste respecté par le peuple congolais. Mais l’on était surpris de voir, dans le camp dit de l’  » Opposition « , à Béatrice Hôtel, des personnalités qui ne devraient pas prendre part aux travaux du comité préparatoire du dialogue, le facilitateur togolais étant déjà récusé, car ne jouant pas franc jeu, selon Etienne Tshisekedi, et plusieurs préalables n’ayant pas connu de réponse favorable, dont la libération des prisonniers politiques et d’opinion. L’opinion attend voir quelle sera la réaction de José Makila par rapport à cette décision l’excluant de l’Alternance pour la République (AR).
Par LM
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

Radek Suprême l ' Album " Billet d ' écrou " Disponible .

Radek Suprême l  ' Album " Billet d ' écrou " Disponible .
Chez Diego Music .
 
Top