Liens commerciaux

0


Il l’a fait au cours d’un échange avec des professionnels des médias, le week-end dernier. La participation de M. Albert Moleka aux travaux du comité préparatoire et, probablement, au dialogue qui devrait débuter aujourd’hui, 1er septembre 2016 lui est étrange. Protais Lumbu, c’est de lui qu’il s’agit, a abordé la chose. L’UDPS/Kibassa a fait allégeance à l’alternance pour la république et donc, par ricochet, au Rassemblement des forces politiques et sociales acquises au changement. Ainsi, conformément à la ligne actuelle de cette méga-plateforme, ce parti ne prend pas part au dialogue en gestation sous Edem Kodjo. D’où, constate-t-il l’auto-exclusion d’Albert Moleka, 3ème Vice-président de l’Union pour la Démocratie et le progrès social de l’aile Kibassa.

Dans sa sortie médiatique, l’homme a eu à analyser trois points en plus du cas Moleka. Il s’agit de la controverse autour des textes statutaires, de la problématique du siège social développé en deux volets. Premièrement, l’encombrement qu’il y constate et deuxièmement, la nécessité de la déplacer dans un nouveau cadre.

Enjeux autour des statuts

Il dénonce le putsch effectué contre les statuts de l’UDPS/Kibassa. A l’en croire, ‘’le changement des statuts en vigueur est un montage qui a donné lieu à ce que les falsificateurs ont eux-mêmes appelé statuts coordonnés du 15 octobre 2010 ‘’.

Pour mieux plaider sa cause, il a fait un bref mais concis aperçus historique de la genèse de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social traversant l’agrément par les autorités de cette formation le 17 janvier 1991 et aussi la codification de son fonctionnement en 1982 avec ses amendements intervenus en 1985, 1990 et en 1994. Il aborde aussi la scission de l’UDPS en deux ailes pour chuter avec l’agrément accordé à Fréderic Kibassa Maliba le 13 septembre 2000 pour terminer par examiner les péripéties quant aux statuts de cette UDPS. Les falsificateurs sont menacés de poursuites judicaires, rappelle-t-il, par le Vice-président national Lusanga Ngiele. Lui, pour les concilier, leur conseille d’attendre le Congrès de réunification des deux ailes de l’UDPS en un seul. Cet acte annihilera les statuts.

Le siège du parti

Conforté dans ses bottes de ‘’président, Protais Lumbu a décidé la fermeture des portes du siège de l’UDPS/Kibassa à la 12ème rue Limete pour les rouvrir au numéro 3 de l’avenue Lumbu, au quartier Binza-Télécoms dans la commune de Ngaliema.
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

Radek Suprême l ' Album " Billet d ' écrou " Disponible .

Radek Suprême l  ' Album " Billet d ' écrou " Disponible .
Chez Diego Music .
 
Top