Liens commerciaux

0
Lisanga Bonganga est inconsolable. Le restaurant où sa plateforme se réunit d’habitude dans la commune de Lemba a été scellé. Apparemment, aucune raison n’a été avancée. Mais, il est clair que ça pourrait avoir des motivations politiques. Les alliés de l’Udps crient à l’anarchie et à l’arbitraire. « La procédure n’a pas été respectée », dénonce Lisanga Bonganga. Ses proches accusent le pouvoir d’être à la base de cette décision. Le discours anti glissement que développe le Front du peuple, énerve le régime. Au meeting du 31 juillet, Lisanga s’est réellement affiché au côté de son mentor Tshisekedi dont il se fait passer pour l’un des porte-voix. Les conséquences étaient prévisibles. Il fallait le secouer. Fermer le sanctuaire du Front du peuple est un message lancé à Lisanga. Une manière de lui dire de se trouver un autre endroit où il doit désormais payer pour tenir ses réunions et faire des déclarations anti Kabila. Bien que surpris par cette décision jugée illégale, Lisanga et son groupe ont promis d’accroître la pression pour obtenir le départ de M. Kabila du pouvoir après le 19 décembre 2016.

7sur7.cd
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

Radek Suprême l ' Album " Billet d ' écrou " Disponible .

Radek Suprême l  ' Album " Billet d ' écrou " Disponible .
Chez Diego Music .
 
Top