Liens commerciaux

0


*La salle de réunion du Restaurant 4 saisons à Mbuji-Mayi abrite, depuis le 29 Juillet dernier, les travaux d’élaboration des projets d’édits portant reddition des comptes exercices 2014 et 2015. Il s’agit-là d’une organisation du comité de pilotage principal de la réforme des finances publique –Coref-, placée sous le haut patronage du Gouverneur du Kasaï Oriental et appuyé par la Banque Mondiale. Mais, aussi, le DFID ainsi que le Royaume de la Belgique à travers le projet PROFIT-CONGO. Ces travaux prendront 15 jours car devant se dérouler du 29 juillet au 13 Août prochain.

Dans son mot de circonstance, M. Alfred KAMBA, Coordonateur de PROFIT-CONGO/Kasaï Or., a circonscrit cadre en donnant les grands axes de la réforme des finances publiques déjà entamée en RDC qui vise, entre autre, une gestion moderne, transparente et efficace. Plusieurs innovations majeures sont à mettre à l’actif de la loi relative aux finances publiques du 30 Juillet 2011. Notamment, l’organisation dans le seul texte des lois des finances, des budget des provinces et des entités territoriales décentralisées, la budgétisation fondée sur une logique des résultats de budget- programme, l’approche budgétaire pluriannuelle, la prise en compte de la libre administration des provinces et de la décentralisation, etc.

Pour Alfred KAMBA, la reddition des comptes constitue une obligation constitutionnelle de présenter une justification de la consommation des crédits alloués annuellement à l’exécutif par le législatif à travers soit une loi de finances ou un édit budgétaire. Soucieuse de la traçabilité et de la redevabilité vis-à-vis de la nouvelle réforme sur les finances publiques en RDC par ces exercices de reddition des comptes 2014 et 2015, les autorités de la province du Kasaï Oriental s’engagent à assainir le cadre macro-économique, car il renseigne la gestion de la chose publique dans toutes ses dimensions. Pour sa part, le Ministre Provincial des Finances et Président du COREF Kasaï Oriental a, d’entrée du jeu, remercié la Banque Mondiale, le DFID et le Royaume de Belgique à travers le projet PROFIT-CONGO pour leur appui technique et financier sans lequel cette activité ne se tiendrait pas.

Pour le Ministre, ces travaux entrent dans l’esprit de la loi sur les finances publiques, dans ses articles 142 alinéa 1er et 185 alinéa 3ème qui stipulent : « Chaque année l’édit ou les décisions portant reddition des comptes arrête le Compte Général de la province ou de l’ETD et règle définitivement le budget de l’exercice précédent». Le projet de décision portant reddition des comptes du dernier exercice clos est déposé au bureau de l’organe délibérant avant le vote du projet de la décision budgétaire de l’année. Ces assises que le Ministre a eu l’honneur de lancer prendront 15 jours et vont se dérouler dans deux phases. La 1ère étape prendra 10 jours de récolte des données, d’une part, à la comptabilité des recettes et des dépenses, et, d’autre part, auprès des partenaires. Ces derniers feront l’objet d’une analyse efficiente qui permettra au Ministre d’en dégager des résultats. Le Ministre Provincial des Finances a, en outre, déclaré que la 2ème étape aura 5 jours pendant lesquels une équipe technique s’occupera des travaux de finition, d’élaboration et d’impression de ces deux projets d’édit portant reddition des comptes de la Province du Kasaï Oriental, pour les exercices 2014 et 2015.
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

Radek Suprême l ' Album " Billet d ' écrou " Disponible .

Radek Suprême l  ' Album " Billet d ' écrou " Disponible .
Chez Diego Music .
 
Top