0
Liens commerciaux



En communion avec sa Sainteté le Pape François, Cardinal, Archevêques et Evêques de la Conférence Episcopale Nationale du Congo (CENCO), dénoncent avec véhémence, les massacres de Beni qui sont perpétrés depuis longtemps dans un silence honteux sans même attirer leur attention. Ils l’ont exprimé à travers un communiqué de la CENCO, dûment signé en date du 16 août 2016, par Mgr. Marcel UTEMBI TAPA, Archevêque de Kisangani et Président de la très haute instance épiscopale (la CENCO).

L’heure est grave, la population de Beni dans l’angoisse récurrente. Majorité, Opposition, forces vives et hommes d’église…, tous condamnent le récent massacre de Béni qui a fait autant des victimes dans le rang de la population civile. Plus de cinquante personnes tuées. Dans leur communiqué axé essentiellement autour de six points majeurs, les prélats catholiques ont appris avec grande consternation le massacre perpétré sur la population à Béni dans la nuit du 13 au 14 août 2016.

Choqués et attristés, les Evêques n’hésitent pas de qualifier de nouvelle tragédie, ce massacre qui vient remuer la douleur inconsolable des populations de Territoires de Béni et de Lubero victimes de tueries et atrocités à répétition, et plonge tout le peuple congolais dans le deuil.

Au nom de Son Eminence le Cardinal Laurent Monsengwo Pasinya, les Archevêques et Evêques, ici représentés par le président de la CENCO, expriment à Mgr. Melchisédech SIKULI, Evêque de Butembo-Beni, leur proximité fraternelle et lui présentent les condoléances les plus chrétiennes. Ils ont, par ailleurs émis le vœu de voir leur compassion parvenir à toutes les familles en deuil et aux rescapés. Ils condamnent sans réserve ces actes ignobles et en appellent aux Autorités congolaises, garantes de la sécurité des populations et de leurs biens de faire tout ce qui est de leur pouvoir pour arrêter ce cycle d’atrocités.

Aussi, ne doivent-elles pas se soustraire de jouer le rôle régalien d’imposer la paix à travers des actions concrètes et identifier les auteurs des massacres à grande échelle. Les mêmes autorités, martèlent les Evêques, ont l’obligation de permettre et faciliter une enquête indépendante et objective.

Pour ce faire, toutes les pistes devront désormais être explorées pour ramener la paix durable dans cette partie de la République. C’est pourquoi, les Evêques sollicitent l’implication ferme de la Monusco et de la Communauté internationale pour contribuer à la recherche d’une solution durable à ce drame humanitaire.

Tout compte fait, les Evêques recommandent les âmes des victimes de ce massacre infâme au Seigneur Dieu de miséricorde pour qu’il leur accorde le repos éternel.

Daigne le Seigneur réconforter tous ceux qui, de près ou de loin, sont affectés par ces nouvelles tueries. Ils invoquent la plénitude de la Sainte Vierge Marie, notre Dame du bon secours, consolatrice des affligés, de leur obtenir de Dieu le Père, par le Fils et dans l’Esprit, un véritable réconfort et une abondante consolation.
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

Radek Suprême l ' Album " Billet d ' écrou " Disponible .

Radek Suprême l  ' Album " Billet d ' écrou " Disponible .
Chez Diego Music .
 
Top