Liens commerciaux

0





*C’est le vendredi 12 août 2016 que les deux hommes ont échangé à Brazzaville, capitale de la République du Congo. Pendant plus d’une heure, ils ont parlé de brûlantes questions d’actualité autour du dialogue, de la situation politique au Congo-Kinshasa. Denis Sassou N'Guesso, Président du Congo-Brazzaville et Edem Kodjo, le Facilitateur du dialogue politique en RDC, au sortir de ces échanges, ont estimé que la tenue du dialogue est proche, quoiqu’il y ait encore quelques difficultés.
Il se trouve, désormais, très engagé dans la recherche d’une solution à la crise du Congo-RDC voisin. Il, c’est Denis Sassou N’Guesso. Depuis son somptueux palais présidentiel d’Oyo, à Brazzaville, il n’a eu de cesse, ces derniers jours, d’inviter des personnalités politiques congolaises pour chercher à trouver des solutions à la crise électorale et politique en gestation. Y a-t-il des schémas cachés derrière toutes ces consultations ? La réponse n’est pas aisée. Toutefois, cette initiative est assez bien appréciée, même si elle n’est pas du goût de tous les acteurs politiques. C’est le cas à la Dynamique, plateforme politique de l’Opposition. Où, encre et salive continuent de couler, quant à ce. L’implication de Sassou comme un des vieux sages de la Région des Grands Lacs est aussi remis en cause par certains. Cela est dû aux récentes turpitudes de la vie politique dans son pays. Voilà pourquoi, Sassou ne veut ne veut subir des effets pervers d’une grave crise en RDC, si jamais une solution pacifique et négociée n’est trouvée au dialogue.
Soutien à Kodjo

Aux yeux de plusieurs observateurs patentés de la scène politique, l’invitation d’Edem Kodjo par Sassou sonne comme un soutien à ce dernier alors qu’il fait objet d’une récusation de la part des forces politiques acquises au changement réunies au sein du Rassemblement. A Kinshasa, lors des consultations lancées par les évêques catholiques au sein de la CENCO, les avis des opposants quant à la récusation de Kodjo s’est avéré assez nuancés. Certaines formations politiques ne s’alignent pas derrière cette option. D’autres, par contre, les durs des durs du Rassemblement, à tout dire, continuent à éclabousser Kodjo, en le qualifiant de partisan du pouvoir en place.

Zoom sur le pré-dialogue de Sassou

Aux portillons du palais présidentiel d’Oyo, moult figures majeures de la scène politique RD Congolaise. C’est officiellement, le mercredi 20 juillet que la série a commencé avec la réception de Vital Kamerhe et Jean-Marie Ingele Ifoto. Puis, il y a eu toute une panoplie de traversée du fleuve Congo. Charles Mwando Nsimba et Pierre Lumbi, Delly Sessanga et Franck Diongo, Fidèle Babala et Eve Bazaïba, Adolphe Muzito et d’autres y sont aussi passés. Bien avant, à l’aube de la célébration du 56ème anniversaire de l’indépendance de la RDC, c’est le président Kabila qui avait eu à conférer avec son homologue. Diverses autres personnalités auraient été aussi reçues toujours sur la cause du Congo, d’après des sources. Il y a lieu de citer, entre autres, Tom Perrielo, envoyé spécial du président Obama, Saïd Djinnit, envoyé spécial de l’ONU dans les Grands Lacs, Maman Sidikou, le patron de la Monusco etc.

Enième consultation

La scène politique congolaise vie au rythme des consultations, ces derniers mois. Pourtant, le dialogue fait du sur place, d’après des analystes alors que le temps file et donc, chaque jour, les dates à problèmes se rapprochent. Sassou peut-il réussir à faire avancer les choses ? La question demeure intacte.

Danny Ngubaa



Activités du Facilitateur Edem Kodjo du 12 août 2016

Rencontre avec le Président de la République du Congo Brazzaville, SEM Denis Sassou N'Guesso

Ce vendredi 12 août 2016, le Facilitateur du dialogue national congolais @edemkodjordc s’est rendu à Brazzaville sur invitation du Président Denis Sassou N’guesso. Les échanges en tête-à- tête qui ont duré plus d’une heure, ont porté sur les initiatives pour le démarrage effectif du dialogue national ainsi que sur toutes les questions liées à la situation politique en RDC.

Le Président Denis Sassou N'Guesso se dit impliqué, en sa qualité de pays voisin et de «Congolais » de cœur dans cette crise, comme il en a l'habitude pour leur résolution en apportant ses bons offices.

A cet effet, le Président Denis Sassou N’guesso accueille, d'ailleurs, depuis des semaines, de nombreuses délégations venues de Kinshasa au sujet du dialogue national inclusif.

Pour le Président Denis Sassou N’guesso et le Facilitateur Edem Kodjo, la tenue de ce dialogue est proche, nonobstant quelques difficultés.

Rencontre avec l’ancien 1er Ministre Adolphe Muzito

Pour Monsieur Muzito, comme l’a indiqué son porte-parole, il faut aussi un autre contenu au dialogue national en dehors du processus électoral. Le dialogue doit aussi tendre à résoudre les problèmes économiques qui concernent le social de la population ; donc penser à trouver suffisamment de ressources pour les élections mais aussi en trouver, à travers la communauté internationale, pour amorcer le développement du pays. Car, la crise que nous redoutons le plus n’est pas seulement politique mais aussi sociale.

Cordialement

Biliaminnou Alao

Chargé de communication

Bureau du Facilitateur Edem Kodjo

Kinshasa – RD Congo
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

Radek Suprême l ' Album " Billet d ' écrou " Disponible .

Radek Suprême l  ' Album " Billet d ' écrou " Disponible .
Chez Diego Music .
 
Top