Liens commerciaux

0
Les sujets sont déjà connus, "la majorité évoque le manque de moyen financier et le délai pour boucler l'opération d'enrôlement alors que le Rassemblement exige l'organisation de l'élection présidentielle dans les délais. Ces divergences majeures peuvent faire l'objet de discussions afin de parvenir à un compromis politique", a dit à TOP CONGO FM, Christophe Lutundula (photo), cadre du G7


Une facilitation pour dégager les points de divergence. 


"Nous estimons que la facilitation internationale peut faire le tour des deux camps en vue de relever les points de divergence avant des discussions en tête à tête entre les délégations de la majorité présidentielle et l'opposition".

Christophe Lutundula juge inopportun la mise en place d'un comité préparatoire "car, il risque de nous ramener à la conférence nationale, où les choses ont tiré inutilement en longueur".


Ce qu'en pense la MP.

Le terme "négociations" n'est pas approprié, il faut plutôt un dialogue qui intègre les aspirations profondes de la population, estime Christophe Kolomony pour qui "le Dialogue ne concerne pas que deux camps politiques mais plutôt l'ensemble de la population congolaise. Il faut donc éviter d'exclure la majorité silencieuse".

Quand au facilitateur récusé par Le Rassemblement dont Le G7, Christophe Lutundula dit "qu'il ne faut pas  focaliser la discussion de fond sur Kodjo".


Les problèmes sont ceux des congolais, "ils seront les seuls à débattre à leur résolution".
Topcongo.
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

Radek Suprême l ' Album " Billet d ' écrou " Disponible .

Radek Suprême l  ' Album " Billet d ' écrou " Disponible .
Chez Diego Music .
 
Top