Liens commerciaux

0


Nonobstant la forte tension prévalant dans le périmètre de la résidence du Président national de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS), Thomas Perriello, Envoyé spécial du Président Barack Obama dans la Région des Grands Lacs, a pu franchir le portail pour y rencontrer Etienne Tshisekedi wa Mulumba. C’est une énième visite de ce diplomate venu accorder les violons entre politiciens congolais pour la tenue rapide du Dialogue politique inclusif. En juin dernier, il était présent au Conclave de Genval (Belgique) qui a donné naissance au fameux Rassemblement des Forces Politiques et Sociales de la RDC Acquises au Changement dont le Sphinx de Limete préside le comité des sages.

Son hôte de marque, le Président national de l’UDPS, a rappelé qu’il serait prêt à aller au Dialogue avec un autre Facilitateur à la place du Togolais Edem Kodjo. Il a aussi reparlé de son préalable relatif à la libération des citoyens congolais qu’il considère comme « prisonniers politiques ». L’Américain Thomas Perriello qui a toujours martelé sur le respect de la Constitution de la RD Congo, a donc pris, au cours de cet échange, la température du climat politique, quelques jours après le «retour triomphal » de cet opposant historique à Kinshasa. L’émissaire du Président Obama qui a prévu dans son agenda pareille rencontre avec d’autres acteurs congolais, a vivement recommandé à Tshisekedi et son camp la mise sur rails de toutes les voies susceptibles de relancer le processus du Dialogue politique inclusif qui connaît un blocage à l’heure actuelle.

Par ailleurs, le meurtre par balle d’un jeune homme à proximité du quartier du lider maximo a davantage amplifié la tension ce même mardi 2 août. Deux versions divergentes sont colportées à ce propos : la première soutient que ce trentenaire en pleine démarche pour le retrait du corps d’un parent de la morgue de l’hôpital Saint Joseph de Limete, avait été abattu à bout portant par un élément de la Garde Républicaine en faction dans ce secteur uniquement parce qu’il portait un tee-shirt à l’effigie du leader Etienne Tshisekedi ; alors que la seconde affirme que le garçon a été victime d’une balle perdue de ce militaire qui s’interposait lors de la bagarre opposant deux familles. Le procès du présumé meurtrier a débuté depuis hier mercredi 3 août 2016. La justice fait donc son travail pour rétablir la vérité et sanctionner le «coupable », si le verdict débouchait sur une telle décision.

La roue de l’histoire tourne si vite qu’elle peut entraîner de grands bouleversements dans un proche avenir. Les acteurs congolais ont donc tout intérêt à dépolluer cette étouffante atmosphère politique.
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

Radek Suprême l ' Album " Billet d ' écrou " Disponible .

Radek Suprême l  ' Album " Billet d ' écrou " Disponible .
Chez Diego Music .
 
Top