0
Liens commerciaux

Les travaux préparatoires du dialogue débutent mardi prochain à 10h00 à l’hôtel Béatrice à Kinshasa. Le facilitateur, Edem Kodjo appelle tous les délégués dûment mandatés par leurs composantes à se présenter au lieu indiqué. Énorme risque que prend le diplomate togolais d’ignorer le Rassemblement. Les conséquences seront directes. L’aile mise à l’écart peut se radicaliser et opte carrément pour la confrontation. Tshisekedi est resté dans ses préalables. Pourtant, une partie a été rencontrée. Les prisonniers phares restent détenus, les médias proches de Katumbi, Muyambo et Kyungu sont toujours réduits au silence. Des poursuites sont toujours engagées contre Katumbi et d’autres imposants. Cas de Norbert Luyeye. Et c’est dans cette atmosphère irrespirable que Kodjo veut y mettre encore de l’huile au feu. Ainsi, seule la logique de confrontation prendra le dessus. Est-il mportant alors d’emprunter ce schéma pour un pays post conflit. En tous cas, le dialogue sans toute l’opposition, pourrait être assimilé aux concertations bis. Et le danger, c’est d’assister aux cruelles contestations comme c’était le cas en janvier 2015.

kk


LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

Radek Suprême l ' Album " Billet d ' écrou " Disponible .

Radek Suprême l  ' Album " Billet d ' écrou " Disponible .
Chez Diego Music .
 
Top