Liens commerciaux

0



Manifestement, le Rassemblement n’est pas le seul regroupement de l’opposition à bouder les travaux du Comité Préparatoire du Dialogue lancés par Edem Kodjo hier, mardi 23 août 2016, à Béatrice Hôtel. L’Opposition Républicaine (OR), la plateforme chère à Léon Kengo wa Dondo, également, ne trouve pas d’intérêt d’y participer. Raison avancée, le caractère non inclusif de ces assises convoquées, malgré tout, par le facilitateur désigné de l’Union Africaine.

C’est l’Honorable Bofassa Djema, modérateur attitré de l’OR qui livre cette position, inattendue. A l’en croire, l’inclusivité du dialogue sous-entend la présence de la MP, du PALU, de l’UDPS, du MLC, de l’UNC et de l’OR ainsi que de toutes les forces vives de la Nation en cette période charnière de l’histoire mouvementé du pays. L’idée, c’est d’en finir, une fois pour toutes, avec crise politique.

L’OR, rappelle l’Honorable Bofassa, est respectueuse des valeurs républicaines dont le dialogue. D’ailleurs, poursuit-il, son Autorité Morale, Léon Kengo, est de ceux qui ont soutenu le dialogue. Mais, pas n’importe lequel. Mais, plutôt, un dialogue inclusif. Il l’a répété le dimanche 14 août dernier, au cours d’un atelier organisé au terrain de l’Institut Pédagogique de la Gombe. Au cours de cet atelier, qui s’est mué en un véritable cadre de réflexion collective autour de l’impératif du dialogue inclusif au service de la paix, l’OR avait pris position pour le respect de la Constitution et de la démocratie consensuelle.

De l’inclusivité

Dans l’entendement du Modérateur de l’OR, le dialogue inclusif implique nécessairement la participation des formations et regroupements politiques tels que la Majorité Présidentielle (MP), le Parti Lumumbiste Unifié (PALU), l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS), le Mouvement de Libération du Congo (MLC), l’Union pour la Nation Congolaise (UNC) ainsi que l’OR. C’est en respectant l’inclusivité, martèle-t-il, que le dialogue en gestation peut se conformer à l’esprit de l’Ordonnance du Président de la République le convoquant, et la Résolution 2277 du Conseil de Sécurité de l’ONU. Or, les travaux du Comité Préparatoire qui ont été lancés hier, de l’avis de l’Honorable Bofassa, ne tiennent pas compte de tous ces préalables. C’est pourquoi, l’OR ne se sent pas concernée par ce processus qui ne tient pas compte de l’inclusivité.
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

Radek Suprême l ' Album " Billet d ' écrou " Disponible .

Radek Suprême l  ' Album " Billet d ' écrou " Disponible .
Chez Diego Music .
 
Top