0
Liens commerciaux

Dans une déclaration politique, les cadres du BDM rappellent, qu’en date du 3 juin 2015, le leader du parti avait exhorté les acteurs sociopolitiques à tenir un forum national, cadre idéal d’un report consensuel des élections.

L’histoire semble donner raison hier comme aujourd’hui à Ne Muanda Nsemi, président national de Bundu Dia Mayala (BDM). Pendant que toute la classe politique congolaise tergiversait encore, cet élu de la Funa avait été le premier à appeler les acteurs politiques à participer au dialogue politique inclusif. A l’issue d’une rencontre organisée à l’occasion du 54ème anniversaire de la création de la province du Kongo Central, les membres du bureau politique de BDM ont exhorté tous les acteurs politiques et ceux de la Société civile à prendre une part active au dialogue national, cadre idéal des négociations d’un report consensuel des élections. Cela, avant de saluer l’esprit patriotique, nationaliste et visionnaire de leur leader. Orly-Darel NGIAMBUKULU}

DECLARATION POLITIQUE
Nous, Membres du Bureau Politique du Parti Bundu dia Mayala, réunis en ce jour historique du 54ème Anniversaire de la création de la Province du Kongo Central, victimes des injustices diverses et bastion de notre Parti Politique et face aux enjeux politiques de l’heure, déclarons à la Communauté tant Nationale qu’Internationale ce qui suit :
1. Exhortons, une fois de plus, tous les acteurs politiques et la Société Civile à participer au Dialogue National, cadre idéal des négociations d’un report consensuel des élections crédibles, transparentes et apaisées ; voeux exprimés par son Président National, l’Honorable Muanda Nsemi depuis le 3 Juin 2015, pendant que toute la Classe Politique tergiversait encore.
2. Saluons l’esprit patriotique, nationaliste, surtout visionnaire de notre Président National, l’Honorable Muanda Nsemi, qui a guidé la Classe Politique, toutes tendances confondues, à plus de responsabilité pour sauver la République du Naufrage de la fin du Délai constitutionnel.
3. Soutenons l’accompagnement de la Communauté Internationale par la désignation d’un Facilitateur et d’un panel suivant la Résolution 2277 des Nations Unies, sans toutefois s’ingérer dans les affaires intérieures de la RDC.
4. Rappelons la nécessité qu’il y a de faire profiter les richesses de la RDC à toutes les Communautés nationales afin d’éviter les injustices, les frustrations, sources de mécontentement et des troubles qui fragilisent l’Unité et la Cohésion nationales.
5. Revendiquons la participation de nos délégués au Comité Préparatoire et leur représentation effective au Dialogue.
6. Proposons un format de dialogue de communautés, en vue d’aboutir à la gestion du Pays pendant la période de transition par un Présidium de 4 Présidents, représentant les 4 Communautés de base de la RDC.
7. Souhaitons que l’actuel dialogue corrige toutes les injustices envers certaines Communautés marginalisées.
8. Saluons l’annonce du début des travaux du Comité Préparatoire tel qu’annoncé par le Facilitateur Edem Kodjo et appelons toutes les forces vives de la République de se mobiliser pour ce forum qui se veut inclusif.
Fait à Kinshasa, le 24 Juillet 2016

BASANGANA NDUNGA
Directeur du Bureau Politique
Hon. Papy MANTEZOLO
Vice-Président
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

Radek Suprême l ' Album " Billet d ' écrou " Disponible .

Radek Suprême l  ' Album " Billet d ' écrou " Disponible .
Chez Diego Music .
 
Top