0
Liens commerciaux

Alors que le Président Joseph Kabila avait signé l’ordonnance portant convocation du « Dialogue national et inclusif » au moins de Novembre, personne ne savait qui allait être le médiateur.

Selon un conseiller du président, dans un article de jeuneafrique, la RD Congo aurait sollicité la nomination d’un facilitateur auprès de l’ONU, ou « Nous avons tiré les leçons de notre échec, où nous avions soumis à Ban Ki-moon une liste de noms pour conduire cette facilitation ».

Au bout de plusieurs semaines, nous n’avions toujours pas de réponse…

Cette fois, nous avons écrit à Mme Dlamini-Zuma pour lui demander son aide, en la laissant libre de choisir qui elle voulait. Elle nous a immédiatement répondu. « Il n’est pas certain que ça débloque la situation, mais ça aura au moins donné un regain de légitimité à l’initiative présidentielle ».

Nkosazana Dlamini-Zuma, la présidente de la Commission, y prenait publiquement la défense de cette initiative en nommant au poste de facilitateur Edem Kodjo, ancien Premier ministre togolais et médiateur chevronné. À la satisfaction de la présidence congolaise.

journaldespatriotes

LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

Radek Suprême l ' Album " Billet d ' écrou " Disponible .

Radek Suprême l  ' Album " Billet d ' écrou " Disponible .
Chez Diego Music .
 
Top