Liens commerciaux

0


Quatre grandes formations politiques du Rassemblement ont été voir les Evêques de la CENCO hier, lundi 29 août 2016. Il s’agit du groupe de sept partis dit ‘’G7 ‘’, de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social –Udps-, la Dynamique de l’Opposition et, enfin, l’Alliance pour la République –AR-. Les émissaires du Rassemblement de Genval ont échangé, au centre interdiocésain, pendant moins d’une heure avec les princes de l’église catholique. Au sortir, ils ont eu à se confier à la presse. Ainsi, a-t-il été révélé que ce méga-plateforme ne compte pas prendre part au dialogue dont la convocation est imminente. Et, par ailleurs, qu’il faut que les Evêques de la CENCO veuillent sur l’intégrité légendaire de l’Eglise face au dialogue de Kodjo etc.

Le Rassemblement des forces acquises au changement ne désarme pas malgré la clôture des travaux du comité préparatoire et l’annonce d’une ouverture imminente du dialogue politique en RDC. L’ex-premier ministre togolais, Edem Kodjo, actuel facilitateur de ce forum, dans son allocution de samedi 27 août lors de l’adoption de la feuille de toute du dialogue, annonçait que ses paumes restaient ouvertes pour accueillir les absents. A tout prendre, le Rassemblement ne les prend pas. Il est plutôt brandit de nouveau toute la belle brochette de préalables dont la récusation de Kodjo jugé partial car, ‘‘acquis à la cause’’ du pouvoir, dans la mesure où il s’apprêterait à consacrer le glissement dans un simulacre des pourparlers. Outre la libération des prisonniers et détenus politiques ou d’opinions, il est indiqué que l’ultime préalable c’est le respect de la constitution par l’organisation des élections, surtout, la présidentielle dans les délais prescrits.

La place de l’Eglise

C’est par Monsieur l’Abbé Donatien Nshole, Secrétaire général adjoint de la Conférence Episcopale Nationale du Congo, que l’église catholique romaine est représentée au dialogue. Lors des travaux du comité préparatoire, c’est même le délégué de l’église universel qui a assumé la charge de porte voix. Il a ainsi été celui qui a signé la feuille de route pour le compte de la société civile. Face à toute ces prérogatives et aussi, aux travaux qui devront avoir lieu au dialogue, l’Opposition de Genval estime qu’il faut que l’Eglise Catholique se garde de jouer un mauvais rôle mais de demeurer cette grande force neutre qu’elle est depuis toujours.

Respect de la Constitution

Il ne faut pas espérer voir l’aile dure du Rassemblement au dialogue sous la facilitation d’Edem Kodjo. Les émissaires de cette plateforme ont fixé l’opinion hier, lundi 29 août 2016, aux prises avec des professionnels des médias. Etienne Tshisekedi et ses compères maintiennent le préavis qui débute le 19 septembre et prend fin le 19 décembre de l’année en cours. A l’issue de cette période, la menace de la prise en charge reste d’actualité. Tout en saluant l'initiative de l'église catholique de le consulter à nouveau, les membres du Rassemblement ont rappelé leur ligne rouge qu'il ne faut pas franchir : le respect des délais constitutionnels.
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

Radek Suprême l ' Album " Billet d ' écrou " Disponible .

Radek Suprême l  ' Album " Billet d ' écrou " Disponible .
Chez Diego Music .
 
Top