Liens commerciaux

0
L’élu de Mont-Amba demeure président du Groupe parlementaire UDPS et Alliés, précise un communiqué publié le 27 août démentant une quelconque réunion consacrée à sa récusation
Samy Badibanga désavoué? Faux bruit. Dans une mise au point rendue publique samedi 27 août et signée par le rapporteur adjoint, le député Ambatobe Nyongolo, le Groupe parlementaire UDPS et Alliés éclaircit l’opinion nationale et internationale, précisant sur le fait que, outre les deux réunions du 15 et 16 juin 2016, il n’a tenu aucune autre réunion et encore moins une consacrée au désaveu de qui que ce soit, surtout pas de l’honorable Samy Badibanga.



Par conséquent, le Groupe parlementaire UDPS et Alliés maintient Badibanga au poste de président. A ce titre, il en est le porte-parole et la seule personnalité habilitée à l’engager. «Par voie de conséquence, tout acte ou toute déclaration venant d’une personne ou d’un petit groupe d’individus est nul et de nul effet», avertit le Groupe parlementaire UDPS et Alliés.



Le communiqué précise aussi que les députés Samy Badibanga et Ambatobe Nyongolo ont participé au Comité préparatoire du Dialogue national inclusif au titre de la composante Opposition institutionnelle comprenant de nombreux députés et sénateurs de l’Opposition.



Mise au point du Groupe parlementaire UDPS et Alliés
1.Le Groupe parlementaire UDPS et Alliés tient à informer l’opinion nationale et internationale que, conformément à son Règlement intérieur et à l’article 50 du Règlement intérieur de l’Assemblée nationale, le président du Groupe parlementaire en est le porte-parole et en assure, seul, la représentation;
2.Il n’y a jamais eu aucune réunion du Groupe parlementaire UDPS et Alliés aux fins de donner une quelconque position sur la présence de ses membres aux travaux du Comité préparatoire du Dialogue national inclusif, et que, par conséquent, toute réaction quant à ce ne peut l’être qu’à un titre privé n’engage nullement le groupe;
3.Le Groupe parlementaire UDPS et Alliés tient à rappeler qu’en date du 15 juin 2016, elle a tenu une réunion à sa permanence et que, après des débats et délibérations tout à fait démocratiques, tous les députés membres du groupe ont levé l’option de participer au Dialogue national et inclusif;
4.



En date du 16 juin 2016, conduits par le président Samy Badibanga et son premier vice-président Fabien Mutomb, vingt-six parlementaires UDPS ont été reçus par le Facilitateur Edem Kodjo sur invitation de ce dernier. Le même jour, les députés alliés ont été également reçus par le facilitateur. Après quoi, une réunion d’évaluation s’est tenue à la permanence du Groupe parlementaire UDPS et Alliés.

A l’unanimité, les députés ont reconfirmé la décision de participer au Dialogue national inclusif et de participer à toutes les étapes de son processus, y compris le Comité préparatoire. Ils ont, ainsi, mandaté le président du Groupe parlementaire UDPS et Alliés, l’Honorable Samy Badibanga, de poursuivre les contacts avec le facilitateur quant à ce;
5.Nonobstant ce rappel des faits qui ne saurait, honnêtement, souffrir de la moindre contradiction, le Groupe parlementaire UDPS et Alliés souligne que, conformément à l’article 101 de la Constitution, le mandat du député national est non impératif;
6.Le Groupe parlementaire UDPS et Alliés informe l’opinion nationale et internationale que les Honorables Samy Badibanga et Ambatobe Nyongolo participent au Comité préparatoire du Dialogue national inclusif au titre de la composante Opposition institutionnelle dont l’Honorable Samy Badibanga est chef de délégation et qui comprend de nombreux députés et sénateurs de l’Opposition;
7.En conclusion, le Groupe parlementaire UDPS et Alliés insiste sur le fait que, outre les deux réunions susmentionnées, il n’a tenu aucune autre réunion, et encore moins une réunion portant sur le désaveu de qui que ce soit et que, par conséquent, Honorable Samy Badibanga demeure le président du Groupe parlementaire UDPS et Alliés. A ce titre, il en est le porte-parole et la seule personnalité habilitée à l’engager. Par voie de conséquence, tout acte ou toute déclaration venant d’une personne ou d’un petit groupe d’individus est nul et de nul effet.
Fait à Kinshasa, le 27 août 2016
Le Président
PO Honorable Ambatobe NYONGOLO

LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

Radek Suprême l ' Album " Billet d ' écrou " Disponible .

Radek Suprême l  ' Album " Billet d ' écrou " Disponible .
Chez Diego Music .
 
Top