Liens commerciaux

0


Les acteurs économiques tant publics que privés se lamentent de la quasi-rareté des visiteurs étrangers, nationaux et locaux à la Foire internationale de Kinshasa. Grand nombre d’entre eux accusent les parents qui se résilient de faire visiter leurs enfants la Fikin. Mais les autres s’attaquent à l’inflation monétaire qui, dans une large mesure, a influé sur la réticence publique. Ils invitent, à cet effet, les parents à comprendre l’importance de divertissement dans leur propre vie et celle de leurs progénitures.

Nonobstant son impact sur le social de la population, la Fikin réclame les foules de populations, comme cela fut le cas lors des dernières décennies. Ouverte depuis pratiquement deux semaines, elle n’enregistre pas une gamme variée des stands susceptibles d’attirer une marée humaine. A peine l’on peut observer de tous abords les installations de certaines entreprises de télécommunications. On y retrouve, entre autres, les cabines publiques, les vendeurs ambulants, des ballons d’air, des jouets pour enfants et autres objets. Vodacom par exemple aligne des téléphones, tablettes à des prix promotionnels. Par ailleurs, le commerce de chaussures, mèches et consorts y est actif. Outre ces activités suscitées, les activités de différents jeux organisés ça et là, sont celles qui engloutissent plus de monde, enfants et adultes. Nous voyons là les tournées manège, les petits avions et les grands avions communément appelés Mwambe, pour ne citer que ceux là, qui font tourner la tête aux jeunes comme aux vieux et font un plein considérable, quand bien même que les acteurs se plaignent. La hausse du taux de change allant avec le problème du manque d’argent déjà présent dans le pays à l’approche de la rentrée scolaire est la cause du nombre réduit des visiteurs à cet endroit. Vu l’évolution des choses, Reghis Kuva, administrateur délégué du lieu réservé aux jeux, s’exprime en ces termes : «par rapport à l’année passée, la foire proprement dite n’a pas encore débuté. Certes, il nous reste encore quelques semaines et nous ne pouvons prédire que du bien. Nous attendons avec beaucoup d‘espoir que les parents envoient leurs enfants puisque jusque-là, il n’y a pas de mouvement comme les années précédentes».
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

Radek Suprême l ' Album " Billet d ' écrou " Disponible .

Radek Suprême l  ' Album " Billet d ' écrou " Disponible .
Chez Diego Music .
 
Top