Liens commerciaux

0
Exclue mercredi de la Dynamique de l’opposition, l’Union pour la nation congolaise (UNC) de Vital Kamerhe affirme qu’il n'y a aucune raison qui peut l'amener à quitter cette plateforme. Dans une déclaration faite jeudi 25 août sur Radio Okapi, le porte-parole de cette formation politique, Jolino Makelele, rejette cette décision d'exclusion.
Pour lui, son parti est et demeure membre de la Dynamique de l’opposition.
« L’UNC est, et demeure membre co-fondateur de la Dynamique de l’opposition. Je ne vois pas en vertu de quelle disposition, de quel texte l’UNC peut s’offrir le plaisir de quitter la Dynamique ou même de se faire exclure », a déclaré Jolino Makelele.

​Quatre partis politiques de la Dynamique de l’opposition sont exclus de cette plateforme, dont l’UNC de Vital Kamerhe.
Selon le modérateur de la Dynamique de l'opposition, Freddy Matungulu, ces formations politiques se sont auto-exclues en participant aux travaux du comité préparatoire sous la facilitation d’Edem Kodjo, sans avoir réuni les préalables indiqués par le Rassemblement, une autre platefome dirigée par Etienne Tshisekedi.
Pour Jolino Makelele, les partis concernés représentent le gros des bataillons des représentants du peuple.
Il indique que tous ceux qui participent aux travaux préparatoires, ont souhaité y prendre part.
« [C’est ]un dialogue parrainé par la communauté internationale, sur base de l’accord cadre d’Addis-Abeba et de la résolution 2277 du conseil de sécurité. Monsieur Kabila n’en a pas voulu. Lorsque maintenant, la perspective d’un dialogue sur la base des instruments juridiques internationaux pertinents et coercitifs, notamment la résolution 2277 est arrivée, c’est tout à fait à notre honneur d’y aller parce que c’est la preuve de notre constance », a argumenté Jolino Makelele.
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

Radek Suprême l ' Album " Billet d ' écrou " Disponible .

Radek Suprême l  ' Album " Billet d ' écrou " Disponible .
Chez Diego Music .
 
Top