Liens commerciaux

0


En choisissant de voyager par la compagnie aérienne nationale, de surcroît à bord de l’avion baptisé M’zee Laurent-Désiré Kabila, le Chef de l’Etat transmet un triple message : le rappel de la lutte de M’zee contre toute velléité de déstabilisation de la RDC comme cela s’observe encore aujourd’hui au Nord Kivu, la détermination de préserver la paix et la stabilité pour assurer le développement et les assurances aux potentiels investisseurs pour les attirer en RDC.



Le Président de la République, Joseph Kabila, poursuit, depuis le matin de ce mercredi 3 août 2016, sa tournée des provinces, cette fois-ci à destination du Nord-Kivu par la ville de Goma. Pour son déplacement, le Chef de l’Etat a emprunté un régulier de Congo Airways avec son Airbus baptisé M’zee Laurent-Désiré Kabila. Non pas un vol affrété, mais bien commercial comme tout autre avec d’autres passagers à bord.

Un choix triplement évocateur. En effet, d’une part, le choix de l’avion baptisé Mzee Laurent-Désiré Kabila évoque la lutte pour la libération dont la province du Nord-Kivu marque l’histoire. C’est, entre autres, par cette province qu’était partie la guerre de libération jusqu’à la victoire finale du 17 mai. D’autre part, toujours sur la plage de la lutte de libération, le nom de M’zee Kabila rappelle l’engagement de l’auto-prise en charge et le combat populaire contre toute initiative de déstabilisation du pays. Or, le Nord-Kivu, du moins quelques-uns de ces territoires dont Beni, sont actuellement en proie à des incursions terroristes qui endeuillent régulièrement la population.

Le choix de l’Airbus M’zee Laurent-Désiré Kabila souligne, enfin, la relation intime qui existe entre, d’une part, la paix et la stabilité, et, d’autre part, le développement. Congo Airways est le symbole de la résurrection pour la RDC qui dispose à nouveau d’une compagnie aérienne nationale. C’est aussi le symbole du dynamisme de l’entreprenariat en RDC, en ce que le capital de cette compagnie aérien est diversifié entre le public et le privé.

Par ailleurs, en empruntant Congo Airways, Joseph Kabila veut certainement apporter sa touche d’assurance, non pas seulement sur le confort et la sécurité qu’offre la nouvelle compagnie aérienne nationale, mais aussi sur les conditions générales d’investissement que propose la RDC aujourd’hui, cela dans le but de rassurer et attirer de nouveaux investisseurs. Ce n’est, d’ailleurs, pas la première fois que le Chef de l’Etat s’implique ainsi dans la promotion de la RDC auprès de potentiels investisseurs.

C’est, en effet, Joseph Kabila qui avait inauguré l’hôpital Biamba Marie Mutombo qui est un investissement privé de l’ancien basketteur Mutombo Dikembe. C’est également lui qui avait inauguré la Fonderie Ledya Métal (14ème rue, Limete industriel) qui est également un investissement privé de l’entrepreneur Lengo Dia Ndinga. Et c’est encore Joseph Kabila qui avait relancé les activités du Pullman Grand Hôtel après sa rénovation, même si l’Etat congolais détient quelques participations dans le capital de cette infrastructure hôtelière qui fait la fierté du secteur hôtelier en RDC.
JEK/Congovirtuel 
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

Radek Suprême l ' Album " Billet d ' écrou " Disponible .

Radek Suprême l  ' Album " Billet d ' écrou " Disponible .
Chez Diego Music .
 
Top