Liens commerciaux

0
Les activistes de la Lucha (Lutte pour le changement) posent avec "Joseph Kabila"
Selon des sources proches de la Présidence de la République, "Joseph Kabila" qui poursuit son séjour à Goma, chef-lieu du Nord Kivu, a reçu au début de la soirée de ce jeudi 18 juillet les activistes de la Lucha ayant bénéficié le 22 juillet dernier d’une mesure de "grâce collective". Des billets verts auraient changé des mains...

A en croire ces sources, chacun des activistes aurait reçu "une enveloppe", contre un reçu, des mains d’un certain "Costa" du service de comptabilité de la présidentielle. "Compte tenu du volume de l’enveloppe, on peut gager que la somme remise à chacun doit tourner autour de 50 à 100.000 dollars", assure une des sources.

Une autre source de renchérir en ricanant : "Joseph Kabila et les six militants de la Lucha ont signé un ’acte de réconciliation’. Dans les jours et semaines à venir, la Lucha va se muer en parti politique et rejoindre la grande famille de la majorité présidentielle".

On rappelle que les "six" de la "Lutte pour le changement" ont été condamnés à six mois de prison pour "incitation à la révolte". Lors de la "journée ville morte" décrétée par l’opposition le 16 février dernier, ces "indignés" avaient brandi des calicots portant des slogans contre un troisième mandat que le président sortant tente de briguer.

Aux termes de l’ordonnance 16/068 du 22 juillet 2016, Rebecca Kabuo, Kalamaba Matshunga, Melca Kasereka Kamundo, Serge Kambala Sivyavuga, John Alipenda Balibisire et Kasereka Muhima ont bénéficié de la remise de peine restant à purger.

Les "six" avaient décliné le "geste" présidentiel par solidarité avec leurs camarades encore en détention. C’est le cas notamment de Fred Bauma et Yves Makwambala, détenus depuis mi-mars 2015 d’abord dans un cachot secret de l’ANR avant d’être transférés à la prison centrale de Makala.

Sur décision du ministre de la Justice Alexis Thambwe Mwamba, les six activistes ont été "expulsés", selon les propres termes du ministre Thambwe, de la prison de Goma.

Il faut espérer que les informations concernant la "rétribution présidentielle" sont infondées et que les activistes de la Lucha ne sont pas tombés dans un traquenard tendu par "Joseph Kabila" et son chef barbouze Kalev Mutond. Dans le cas contraire, l’image des forces du changement est égratignée. La "photo de famille" parle déjà...
B.A.W
© Congoindépendant 2003-2016
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

Radek Suprême l ' Album " Billet d ' écrou " Disponible .

Radek Suprême l  ' Album " Billet d ' écrou " Disponible .
Chez Diego Music .
 
Top