0
Liens commerciaux

Après avoir boudé les travaux du comité préparatoire, sous prétexte qu’il n’était pas suffisamment inclusif, Léon Kengo a déboulé à l’hôtel Béatrice le vendredi 26 août pour participer au Dialogue. Comment lui qui boycottait le Dialogue a changé brusquement de position? Renseignements pris, le président Kabila l’avait sommé de participer au Dialogue sous peine de perdre tous les avantages du pouvoir. Son poste de président du sénat était menacé car les Kabilistes allaient déclencher une motion contre lui pour le déchoir. La menace de Kabila selon un cadre de la Majorité présidentielle concernait aussi les ministres de Kengo au gouvernement: au moins 3 aux ministères du Budget, des finances et des affaires étrangères. Kabila en avait marre du président de l’Opposition Républicaine (OR) qui aime se faire passer pour un opposant alors qu’il partage avec lui tous les avantages du pouvoir. Kabila l’a donc sommé de participer au Dialogue sinon il perdra tous les postes, le sien propre et celui de ses amis. Cette menace était tellement ferme que Kengo s’est vite résolu à participer au Dialogue. N’eut été cette menace, Kengo allait continuer à jouer au chat et à la souris avec la majorité présidentielle. Pour sauver la face, le président du sénat a dit qu’il va poursuivre son combat sur l’inclusivité (prétexte mis en avant pour justifier boycott) au sein du Dialogue.7sur7.cd
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

Radek Suprême l ' Album " Billet d ' écrou " Disponible .

Radek Suprême l  ' Album " Billet d ' écrou " Disponible .
Chez Diego Music .
 
Top