Liens commerciaux

0




A 9h, à Matonge (Barumbu/Kinshasa), les boutiques sont toutes fermées mais les particuliers (vente cartes, etc...), ont tous ouverts.

"On observe, c'est normal, on ne sait jamais".

En règle générale, Kinshasa est au grand ralenti, la ville est presque morte, à 9h".

La circulation est très fluide, "aucun embouteillage, on se croirait un samedi matin", a dit à TOP CONGO FM, un habitant rencontré à Kasavubu.

Les kinois sont restés à la maison pour suivre le mot d'ordre de l'opposition?

Oui, car la population en a marre de sa condition."Je ne suis pas politique mais il faut quand même que les dirigeants fassent quelque chose car nous souffrons beaucoup".


Non, car "la vie doit continuer. C'est bientot la rentrée des classes, il faut que je cherche l'argent du minerval. A la maison, personne ne me le donnera".

Kinshasa est comme un téléphone en mode avion.

"L'appareil est allumé mais n'est pas connecté au réseau. Comme si on ne cherchait qu'à économiser la batterie. Prêt à se connecter de nouveau au réseau".

Le tout est de savoir quand.

Si c'est demain, la ville morte aura atteint ses objectifs. 
Si c'est aujourd'hui, le calme du matin n'aura été que round d'observation.
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

Radek Suprême l ' Album " Billet d ' écrou " Disponible .

Radek Suprême l  ' Album " Billet d ' écrou " Disponible .
Chez Diego Music .
 
Top