0
Liens commerciaux



Voici en intégralité ce qu’a écrit le professeur Sam Bokolombe, un des éminents professeur que ma RDCongo connait et a la fierté d’avoir comme fils.

« J’ai honte que des gens apparemment responsables se focalisent sur la personne d’un individu, Edem Kodjo, simple Facilitateur, pas même médiateur, à qui ils semblent abandonner le destin de leur pays en grave crise.

L’impression qu’ils donnent est que ce diplomate togolais se mue en maître d’école qui dirigerait le dialogue avec un fouet à la main, les forçant d’aller dans un sens ou dans un autre. Comment la raison peut-elle ainsi déserter tout un pays? Pouvons-nous nous permettre ce luxe après la miraculeuse résolution 2277 du Conseil de sécurité des Nations Unies?
Je retrouve ici la cruelle justesse des propos de cet homme d’Etat sénégalais pour qui la classe politique congolaise est la plus…qui soit au monde.

À mon sens, Kodjo du petit Togo ne vaut pas une ville morte de la grande Rd.-Congo.

Respect de la Constitution, oui. Départ de Kabila, oui. Élections libres, transparentes et démocratiques, oui. Démocratisation de l’espace politique, oui. Sûreté individuelle et collective des Congolais, oui. Beni, oui. Eau et courant électrique, oui. Des bonnes routes, oui…

Pas Kodjo, vraiment pas Kodjo dont l’évocation du nom demain signifiera l’idiotie de la classe politique congolaise ». Se/ Sam bokolombe


LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

Radek Suprême l ' Album " Billet d ' écrou " Disponible .

Radek Suprême l  ' Album " Billet d ' écrou " Disponible .
Chez Diego Music .
 
Top