Liens commerciaux

0
De l’envoyé spécial de l’ACP SIKI NTETANI MBEMBA François
Rio de Janeiro, 17 Août 2016 (ACP).- La mère de Béatrice Alice Kamuchanga, athlète de la RDC pour le 5.000 m aux 31èmes Jeux olympiques, s’est égarée mardi dans les dédales du stade Olympique de Rio de Janeiro, pendant les séries des qualifications auxquelles prenait part sa fille.
La mère de son mentor, le marathonien Dieudonné Makorobondo Salukombo de la RDC, arborant le tee-shirt de Kamuchanga aux couleurs vertes était à sa recherche, posant la question à tous ceux qui semblaient s’apparenter à des Congolais. Malheureusement, les personnes interrogées n’avaient pas la réponse à la question.
L’intriguant est que, dans la soirée, les deux éléments de l’athlétisme de la RDC n’étaient pas rentrés à l’heure au Village olympique où logent les concurrents de toutes les disciplines et de tous les pays participants…
– Tenue légère dans les rues et aux stades : les Brésiliens et les Brésiliennes de Rio de Janeiro sont réputés porter des tenues légères, en tous lieux de la ville. A la plage, dans les rues, aux stades, chacun et chacune se distinguent par le port des habits défiant parfois la décence.
Des culottes très courtes, des bikinis sur lesquels tombent des tee-shirts de toutes sortes comme pour couvrir le corps, n’importe comment. Est-ce le soleil ardent de la journée qui oblige à s’habiller de cette manière ? Le soir, le temps est très frais mais l’accoutrement ne change pas, même pour des familles entières traînant jusque tard sur la plage.
– Le break de 13h00′ à 19h00′ : L’athlétisme et les sports de salle se pratiquent dans les différents endroits retenus à ce propos de 9h00′ à 13h00′ avant le break prévu pendant 6 heures puis la reprise qui s’étale de 19h00′ à 23h00′. Aucun moment de répit malgré cet horaire puisqu’entre 13h et 19h, le football, le canoë-kanak, etc. meublent ce temps comme il se doit.
Béatrice Alice Kamuchanga et Dieumerci Makorobondo Salukombo, tous deux de l’athlétisme de la RDC aux 31èmes Jeux olympiques, à Rio de Janeiro, ont passé la nuit au Village olympique où ils étaient rentrés un peu tard le mardi 16 août au point de susciter quelques interrogations de la part de leurs dirigeants, n’ayant pas été vus à l’heure du repas.
Certainement, ils avaient été retenus par leurs mamans respectives, en séjour dans la ville brésilienne où elles avaient été repérées au stade Olympique, au moment où Alice Kamuchanga venait de courir le 5.000 m de la série I des qualifications. 
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

Radek Suprême l ' Album " Billet d ' écrou " Disponible .

Radek Suprême l  ' Album " Billet d ' écrou " Disponible .
Chez Diego Music .
 
Top