0
Liens commerciaux

Les trois jours de deuil national en mémoire des victimes des massacres de Rwangoma dans le territoire de Béni, décrété par le gouvernement, prennent fin ce mercredi 17 août 2016. Durant cette période, les drapeaux sont mis en berne, hissés à mi-mât sur les bâtiments publics. Mais dans l’absence des textes de loi précisant quand et comment on doit ou non mettre en berne le drapeau, certains se posent de questions sur la manière dont devrait s’observer ce deuil.
Durant un deuil national, les administrations peuvent également être fermées et des obsèques nationales peuvent être organisées sur décision des autorités nationales. Dans une déclaration lue à la Radiotélévision nationale congolaise (Rtnc) le dimanche dernier, le porte-parole du gouvernement, Lambert Mende avait convié les chaines de télévision et les stations radios à fonctionner au rythme du deuil. « Sur instruction de Monsieur le Président de la République, le gouvernement décrète un deuil national de 3 jours prenant effet à partir de ce lundi 15 août. Les drapeaux seront mis en berne sur toute l’étendue du pays et les programmes des médias audiovisuels adaptés à la circonstance », a-t-il annoncé au lendemain de l’assassinat de 36 personnes (bilan officiel) au quartier Rwangoma, à Béni-ville dans le Nord-Kivu.

Mort de Nelson Mandela, séisme en Haïti, naufrage de Lampedusa : des événements marquants devenus jours de deuil nationaux dans leurs pays respectifs. Qu’est-ce que le deuil national ?
Le deuil national est décrété par le gouvernement d’un pays lors de circonstances exceptionnelles notamment, le décès de citoyens unanimement connus et reconnus par la population, catastrophes entraînant le décès de plusieurs victimes, faits divers exceptionnels de par leur nature ou leur conséquence.
Les drapeaux du pays seront alors mis en berne et des minutes de silence seront observées à diverses occasions tout au long de la journée. Dans certains cas, les citoyens peuvent même être amenés à ne pas aller travailler le jour du deuil national. Toutes ces actions sont décidées par le gouvernement du pays et peuvent se décliner de multiples manières.
On parle souvent de journée de deuil national, mais il arrive parfois, au bon vouloir d’un gouvernement, que ce deuil national soit prolongé de plusieurs jours. Chaque jour étant alors abordé de manière différente.
Le deuil national sert avant tout à ce que la population du pays endeuillé puisse se recueillir, marquer son soutien aux familles éplorées et montrer une solidarité générale du pays face à l’épreuve que celui-ci traverse.

R. Djanya
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

Radek Suprême l ' Album " Billet d ' écrou " Disponible .

Radek Suprême l  ' Album " Billet d ' écrou " Disponible .
Chez Diego Music .
 
Top