0
Liens commerciaux

Le Président de la République, Joseph Kabila Kabange a présidé, vendredi, à la Cité de la Nsele, la 4ème réunion du Comité de pilotage et de suivi des 28 mesures urgentes économiques prises par le Gouvernement, en vue d’évaluer les actions réalisées, celles en cours d’exécution et celles qui restent à réaliser.
Le ministre de l’Economie nationale, Bahati Lukwebo, porte-parole de la réunion, a déclaré à la presse qu’il a été extrait de ces 28 mesures, 5 mesures phares qui doivent constituer la priorité, notamment la maximisation des recettes et la lutte contre la fraude douanière, les transports et voies de communication, les télécommunications et la certification des  réserves minières et des hydrocarbures.
Le ministre Bahati a également fait état de la mise en place des responsables dans les régies financières, des établissements publics, de l’autorité de régulation et de contrôle des assurances ainsi que des Agences des zones économiques spéciales (AZES).
Il a ajouté qu’au cours de cette réunion, le Chef de l’Etat a constaté que tout ce qui est comme travail théorique est terminé et, maintenant, c’est la phase pratique qui commence.
Le Président Joseph Kabila a, à cette occasion, fait remarquer que partout ou il est passé il s’observe des tracasseries à l’égard des paisibles populations, de même que le non respect du nombre des agents qui doivent prester aux postes frontaliers, malgré le décret fixant à quatre le nombre des services autorisés à y opérer. « Cette situation doit finir », a-t-il ordonné.
Il a, par ailleurs, insisté sur le fait qu’il soit privilégié la production intérieure, car « il est inconcevable que nous puissions continuer à importer de la viande, alors que nous en produisons suffisamment, de même que nous pouvons produire des céréales en grande quantité ». Aussi, a-t-il demandé que de manière tout à fait spéciale, « nous puissions voir comment, grâce aux ressources disponibles, accorder de l’importance à certains investissements, citant nommément  certains tronçons routiers, comme celui reliant Sake à la ville de Goma, la voirie urbaine de la Ville de Kisangani, celle de la ville de Mbandaka et tant d’autres infrastructures qui doivent bénéficier d’une attention particulière du gouvernement. »
Le Chef de l’Etat a demandé également qu’il soit organisé des rencontres avec le secteur privé, mais également dans le cadre de CPCE, voir comment susciter  l’entreprenariat, car on ne peut pas comprendre comment des gens peuvent croiser les bras alors qu’is disposent de toutes les potentialités.
Le Chef de l’Etat, a, enfin, ordonné la convocation d’une autre réunion pour la mise en œuvre du Fonds national d’investissements et, à cet effet, il sera dépêché, dès la semaine prochaine, des missions d’audit au Fonds des promotion de l’industrie (FPI), en vue de respecter les recommandations du gouvernement parmi les 28 mesures de transformation du FPI en Fonds national d’investissement.
Le Premier ministre, Augustin Matata Ponyo, le ministre d’Etat en charge du Budget, Michel Boongongo, le ministre de l’Economie nationale, Bahati Lukwebo, le ministre des Finances Henri Yav Mulang, le ministre des Mines, Martin Kabwelulu et  M Ekanga, coordonnateur du suivi des réalisations chinoises en RDC, ont assisté à cette réunion.
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

Radek Suprême l ' Album " Billet d ' écrou " Disponible .

Radek Suprême l  ' Album " Billet d ' écrou " Disponible .
Chez Diego Music .
 
Top