Liens commerciaux

0
En 2 temps, le leader de l'ECIDE, s'est prononcé sur le cas du facilitateur.


1ère intervention, Les concessions

Après avoir récusé le facilitateur, le membre du conseil des sages du rassemblement appelle le groupe de soutien à se transformer en groupe de facilitation.

"Nous avons récusé Mr Kodjo, on ne marchande pas avec la dignité des hommes. Nous avons fait des concessions", de poursuivre Martin Fayulu.

Et parmi celles là figurent la transformation de la facilitation et du groupe de soutien en groupe de facilitation.

"Nous attendons à ce que la communauté internationale se ravise", a dit à TOP CONGO FM, Martin Fayulu (photo VOA).


La personne d'Edem Kodjo ne nous gêne pas.

La concession que le Rassemblement se dit prêt à faire est d'admettre dans ce groupe de facilitation, la présence d'Edem Kodjo qui peut meme en être le leader.

"Ce n'est pas la personne de Monsieur Kodjo qui nous gêne", d'ajouter Martin Fayulu, méfiant à l'égard de l'ancien premier ministre togolais, "mais c'est un groupe de facilitation où tout le monde surveille tout le monde" que le Rassemblement semble vouloir désormais.

Martin Fayulu a aussi rappelé les préalables sans lesquels il ne prendra pas part au dialogue.



Pour écouter l'interview, cliquer ci-dessous :



2ème intervention, au nom du Rassemblement 


Dans la soirée de vendredi, après avoir démenti sur twitter ce qu'il avait précédemment affirmé, Martin Fayulu est de nouveau intervenu sur TOP CONGO FM, au nom du Rassemblement, cette fois-ci.

Avec des propos moins conciliants sur Edem Kodjo.
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

Radek Suprême l ' Album " Billet d ' écrou " Disponible .

Radek Suprême l  ' Album " Billet d ' écrou " Disponible .
Chez Diego Music .
 
Top