Liens commerciaux

0

Ils ont levé l’option d’examiner tous les contours de la situation politique actuelle. Les têtes d’affiche de cette importante plateforme politique de l’opposition, sont en retraite politique d’un jour au nouveau centre de la conférence épiscopale nationale du Congo situé au croisement des avenues Tombalbaye et des Huileries. 



D’intenses travaux en atelier ont eu lieu les avant-midi. Les après-midi, ils vont se poursuivre. A quelques jour du 19 septembre- jour solennel du lancement du préavis au président Kabila, la Dynamique réfléchit sur un cahier des charges. Une sorte de feuille qui va guider les grandes actions de cette plateforme. Toutes sortes de projections sont envisagées. A la pause, les échanges se sont poursuivis pendant le dîner. 


On pouvait voir Olengha Nkoy converser avec Ingele, Fayulu, Vuemba et Kiakwama. Sur l’autre table, Matungulu et Oscar Lugendo discutent des questions d’actualité. Mukonkole, Mwalimu, Okundji, Mwakasa, Mayombe, Kalele, Puela, Tingombayi, Lusamba avaient aussi un air très détendu. La plateforme affiche son unité. Et attend jouer un grand rôle dans le combat anti troisième. En janvier 2015, la même Dynamique avait paralysé le pays en mettant à genou le pouvoir. Vite, la loi Boshab sur les élections avait été retirée. Aujourd’hui, tout le monde a hâte de reéditer l’exploit. Mais, le contexte a changé. Face à de nouvelles donnes, il faut réajuster certaines choses. Ce qui est en train d’être fait. Ici, c’est l’optimisme. 



La Dynamique sent sa victoire arriver à grands pas parce qu’elle porte, selon Vuemba et Fayulu, les aspirations du peuple. Et le combat que cette plateforme des radicaux mène, c’est un combat noble qui défend les valeurs démocratiques et la constitution, explique l’opposant Mukonkole.
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

Radek Suprême l ' Album " Billet d ' écrou " Disponible .

Radek Suprême l  ' Album " Billet d ' écrou " Disponible .
Chez Diego Music .
 
Top