0
Liens commerciaux




Dans sa déclaration d’hier, dimanche 7 août, la Dynamique de l’Opposition a réagi par rapport au point de presse tenue en Ouganda au début de la semaine passé sur le processus électoral en République Démocratique du Congo. Pour cette famille politique de l’opposition, la position du chef de l’Etat prouve à suffisance que la Commission Electorale Nationale Indépendante est instrumentalisée par la majorité au pouvoir. Pour la Dynamique de l’opposition, le propos du Président de la République constitue une provocation.

Pour rappel, Joseph Kabila a annoncé la tenue des élections après les opérations de révision du fichier électoral. Pour la Dynamique de l’opposition, cette question cruciale ne devrait par être abordée à l’extérieur du pays. « La Dynamique de l’opposition note en plus que le Président se substitue à la CENI », a dit le Modérateur. Aussi, poursuit-il, il y a eu violation intentionnelle de la Constitution en son article 221. Face à ce qu’elle qualifie d’une provocation, la Dynamique rappelle à l’intention de l’opinion nationale et internationale qu’en tout état de cause, le préavis constitutionnel court à partir du 19 septembre prochain, conformément à l’article 73 de la Constitution, et se termine le 19 décembre 2016 ; date de la fin de son second et dernier mandat. « Le Peuple congolais attend impatiemment pour saluer avec enthousiasme, l’expiration du mandat du pouvoir le 20 décembre. Qu’il soit entendu que rien, ni personne ne pourra empêcher au peuple congolais de vivre cette année l’alternance démocratique conformément à la Constitution de la République», a dit Freddy Matungulu, le Modérateur en exercice. La Dynamique de l’opposition conclut, par ailleurs, qu’en bloquant le fonctionnement régulier des institutions de la République, en général, et de la CENI, en particulier, la majorité au pouvoir viole intentionnellement les articles 69, 73, 74 et 211 de la Constitution et, partant, le rend coupable de l’infraction politique de haute trahison. Enfin, la Dynamique saisit enfin l’occasion pour rappeler au peuple congolais le message de Tshisekedi, Président du Conseil des sages du Rassemblement de Forces politiques et Sociales acquises au changement, lors du meeting du 31 juillet 2016 à Kinshasa, invitant le peuple congolais à être prêt à se prendre en charge conformément à l’article 64 de la constitution de la République.
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

Radek Suprême l ' Album " Billet d ' écrou " Disponible .

Radek Suprême l  ' Album " Billet d ' écrou " Disponible .
Chez Diego Music .
 
Top