Liens commerciaux

0


A Kinshasa depuis le dimanche 21 août dernier, Obam Nlong, actuel Administrateur de la Banque Africaine de Développement (BAD) pour l’Afrique Centrale a rencontré, le jour suivant, les officiels RD. Congolais conduit par Henri Yav Mulang, Ministre des Finances de la RDC. Et, avec ce dernier, les échanges ont tourné autour de la coopération entre les deux partenaires. Aussi, était-il question d’identifier les projets sur lesquels il est impérieux d’intervenir. Projets qui concernent, entre autres, le secteur de l’agriculture, en tant que volet important pour la diversification, en vue de la résilience de l’économie du pays.

L’objectif de cette mission du camerounais Obam Nlong, qui s’étend jusqu’au samedi 27 août prochain, consiste à voir en quoi peut-il être utile, pour faire profiter à la RDC des fruits de cette coopération. Aussi, est-il venu entreprendre un dialogue de haut-niveau au sujet de certains cas à problèmes, susceptible de lui permettre d’avoir une position à tenir auprès de la BAD.

A l’en croire, il était question au cours de ces échanges, de faire un examen du portefeuille de cette Institution Panafricaine, à la satisfaction de l’Autorité Congolaise. ‘’Notre Gouverneur (Ministre des Finances) a exprimé sa satisfaction des activités que la BAD est en train de mener en RDC. Et nous avons identifié des projets sur lesquels nous allons nous appesantir, tel que l’agriculture qui est un volet très important pour cette diversification que nous voulons, pour la résilience de l’économie de ce pays’’, a-t-il déclaré. Toujours est-il que l’articulation doit être posée sur le secteur privé. Cela, entendu qu’il y a des dispositifs qui existent au niveau de la BAD pour le dit secteur. Il insiste sur le fait que l’appui de la RDC est nécessaire, puisqu’en termes de portefeuille, c’est le pays le plus important de la BAD dans la Sous-Région.

Ainsi, croit-il à la continuité de ce soutien malgré que le cycle tient à sa la fin. Toutefois, ce niveau de portefeuille sera relevé à partir de 2018.

Au-delà de cette rencontre, il a échangé avec les Ministres de l’Agriculture et Développement rurale, ainsi que de l’Environnement et de l’Industrie.

Il faut signaler que le nouvel Administrateur de la BAD pour l’Afrique Centrale a été élu aux dernières Assemblées annuelles organisées en Zambie. Cependant, à l’issue de cette première visite en RDC, il recevra des orientations précises auprès des Autorités, en vue d’être outillé à défendre les intérêts du pays au Conseil d’Administration de cet important Bailleur de Fonds.

En réalité, la BAD figure parmi les partenaires privilégiés de la RDC au regard du portefeuille des projets qu’elle finance. Il s’agit de 38 opérations pour un encours de 1,2 milliards de Dollars Américains répartis dans cinq secteurs principaux notamment, les infrastructures, l’agriculture, environnement, la gouvernance et les secteurs sociaux.
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

Radek Suprême l ' Album " Billet d ' écrou " Disponible .

Radek Suprême l  ' Album " Billet d ' écrou " Disponible .
Chez Diego Music .
 
Top