Liens commerciaux

0
Les militants du mouvement pro-démocratie LUCHA Fred Bauma et Yves Makwambala ainsi que l’activiste des droits de l’homme Christopher Ngoy ont été libérés lundi 29 août sur décision de la Cour suprême de la justice.

Dans un message publié sur sa page Facebook, la LUCHA fait savoir que Bauma et Makwambala bénéficient d'une « liberté provisoire, après 18 mois et 15 jours de détention sans procès ».Le même communiqué indique que les poursuites contre Christopher Ngoy ont été levées.

M. Ngoy avait été arrêté en janvier 2015 dans la foulée des manifestations contre la révision de la loi électorale. Il était poursuivi par le parquet général de la République pour cinq chefs d’accusation dont l’incitation à la haine raciale et atteinte à la sécurité intérieure de l’État.

Fred Bauma et Yves Makwambala ont été arrêtés à Kinshasa le 15 mars 2015, lors d'une rencontre sur la bonne gouvernance en Afrique organisée par le mouvement Filimbi. Ils sont poursuivis pour complot contre le président Kabila.

Les noms de ces trois activistes figurent sur la liste des 24 prisonniers politiques et d’opinion dont la libération a été récemment annoncée pour décrisper le climat politique à l’approche du dialogue national.
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

Radek Suprême l ' Album " Billet d ' écrou " Disponible .

Radek Suprême l  ' Album " Billet d ' écrou " Disponible .
Chez Diego Music .
 
Top