0
Liens commerciaux



Les griefs mis à sa charge pour justifier son exclusion définitive de la plateforme Alternance pour la République (AR) sont sans équivoque. José Makila, le Président national du parti politique Alliance des Travaillistes congolais pour le Développement (ATD), a trahi les idéaux et les objectifs poursuivis par l’AR. En cause, sa décision prise en solo de participer aux travaux du Comité Préparatoire du Dialogue alors que l’AR, le regroupement politique auquel il avait adhéré librement le 25 avril 2016, n’y a délégué personne. José Makila, ce faisant, n’a pas obéi au mot d’ordre du Rassemblement des Forces Politiques et Sociales acquises au Changement qui récuse le Facilitateur Edem Kodjo pour sa partialité dans la prise de décision. Conséquence, José Makila ne peut pas engager la plateforme Alternance pour la République. Franck Diongo, le Président a.i de cette plateforme, n’accepte pas que des politiciens comme José Makila se plaisent à ne pas tenir parole alors que d’autres opposants, comme lui-même, risquent leur vie au quotidien parce qu’ils luttent pour la défense de la Constitution de la République et la promotion de la démocratie. Dans l’entourage de Franck Diongo, on croit savoir que l’exclusion de José Makila servira de leçon à toutes les taupes et vagabonds politiques qui changent des positions comme on changerait des chemises.

Par ailleurs, on rapporte que Franck Diongo a le moral au zénith après le succès de la journée ville morte décrétée par le Rassemblement, le mardi 23 août 2016, à Kinshasa et en provinces. Franck Diongo, qui n’entrevoit aucune issue pour le Dialogue tel que mené par le Facilitateur Edem Kodjo, croit dur comme fer que la vérité et la réussite sont de son côté.

La Pros.



DECISION N°001/CP/08/2016



La Conférence des Présidents de l’Alternance pour la République réunie ce mercredi 24/08/2016 en session extraordinaire ;

Vu le Protocole d’Accord et l’adhésion libre de différentes formations politiques et sociales à l’idéal et objectif poursuivis par la plateforme politique Alternance pour la République, signé en date du 25/04/2016, particulièrement en ses articles 8, 9 et 10 ;

Considérant l’engagement à l’acte de GENVAL et l’attachement aux principes et positions politiques défendues au sein du Rassemblement de forces politiques et sociales acquises au changement ;

Entendu que l’Alternance pour la République n’a délégué personne, ni groupe de personnes, membre de la plateforme, pour participer aux travaux préparatoires du dialogue que conduit Monsieur Edem KODJO, du reste récusé par le Rassemblement des forces politiques et sociales acquises au changement ;

Considérant la libre décision prise par le Président National de la formation politique Alliance des Travaillistes congolais pour le Développement, ATD en sigle, traduite par sa présence à la séance d’ouverture du dit dialogue en contradiction flagrante avec la ligne politique prise par le Rassemblement ;

Vu l’urgence ;

Décide : l’exclusion de la formation politique Alliance des Travaillistes congolais pour le Développement, ATD en sigle, de la plateforme Alternance pour la République.

Fait à Kinshasa, le 24 août 2016

POUR LA CONFERENCE DES PRESIDENTS

Honorable Franck DIONGO

Président a.i.
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

Radek Suprême l ' Album " Billet d ' écrou " Disponible .

Radek Suprême l  ' Album " Billet d ' écrou " Disponible .
Chez Diego Music .
 
Top