0
Liens commerciaux

Joint par «AfricaNews», l’ex-candidat président de la République clame son innocence en confiant qu’ils s’embrassent depuis toujours sur la bouche avec ses enfants.

À l’en croire, si dans certaines tribus des restrictions perdurent sur l’affection à témoigner à ses enfants, ce n’est pas le cas pour lui.
C’est un grand coup de couteau dans la plaie! Alors qu’il ne s’est pas encore totalement relevé de la disparition de sa chère épouse Jeannette Kalonji, Adam Bombole Intole est désagréablement surpris et fort choqué par les allégations faites par Fiston Kamanda, présenté comme journaliste à la «RTVS1» et membre d’un parti politique de la Majorité présidentielle -MP.
Sur les réseaux sociaux, pince-sans-rire, ce dernier a affirmé que la défunte Jeannette Kalonji s’est suicidée parce qu’elle avait découvert que son mari, Adam Bombole, entretenait une liaison amoureuse avec sa propre fille. Dans la société RD-congolaise et surtout, dans le microcosme politique, de telles affirmations sont de nature à jeter en pâture la crédibilité d’un acteur politique ayant pignon sur rue ainsi que de toute sa famille.
Blessé dans son amour-propre, l’ex-candidat président de la République a réagi avec fermeté sur Facebook: «Toute ma vie, j’ai tout enduré, beaucoup pardonné… mais ma réputation et ma dignité ainsi que celles de Jeannette et de mes enfants n’ont pas de prix. J’exige que justice soit rendue». Légaliste, l’ancien député national a refusé de se faire justice.
Saisi, son avocat le bâtonnier Jean-Joseph Mukendi wa Mulumba a qualifié ces faits d’imputations dommageables et d’injures, infraction prévue et punie par les articles 74 et 15 du Code pénal, livre second. En bonne et due forme, une plainte pour «diffamation et imputations dommageables» a été déposée, lundi 5 septembre dernier, au bureau du Procureur général près la Cour d’appel de la Gombe.
Joint par «AfricaNews», le président national du parti politique Ensemble, changeons le Congo -ECECO-, manifestement très affecté, mais peu bavard, a dit s’en remettre à la justice RD-congolaise. Il a tout de même précisé qu’embrasser sur la bouche est une preuve d’affection vis-à-vis de ses enfants, même les garçons, dès le bas âge.
«Je n’ai jamais eu des relations incestueuses avec mes enfants. Depuis toujours, nous nous embrassons sur la bouche avec mes enfants. Si dans certaines tribus, des restrictions perdurent sur l’affection à témoigner à ses enfants, ce n’est pas le cas pour moi», a confié Adam Bombole.

Rien d’incestueux, plutôt un mode de vie. La preuve en est que les photos postées par Fiston Kamanda pour soutenir ses affirmations ont été prises et publiées sur les réseaux sociaux, dont Instagram, par la fille d’Adam Bombole, elle-même.
Dans l’entendement de cet opérateur politique, il est clair que rien d’immoral ne se mijotait. «Ces photos ont été prises dans un endroit public. Elles datent de décembre. Nous étions à Cape Town en Afrique du Sud pendant les vacances de Noël. J’ai élevé tous mes enfants dans une culture de dialogue. Depuis leur bas âge, on a toujours eu ce comportement même, avec les garçons», a-t-il expliqué.
Adam Bombole ne comprend pas pourquoi Fiston Kamanda a fouillé dans ses photos déjà sur les réseaux sociaux pour mettre en exergue celles-là seulement au moment où la RD-Congo vit une période de grands enjeux politiques. Une main noire est suspectée. «Je ne suis pas sourd. J’entends ce que les gens disent. En embrassant la carrière politique, je me suis dit que je ne m’attendais pas à des cadeaux», a-t-il asséné.
Déterminé à redorer son image, Adam Bombole ne reculera devant rien: «le plus grand choc de ma vie, c’est la disparition de ma femme. Ternir son image et celle de ma fille qui est encore à l’université, c’est impardonnable». À Fiston Kamanda de se préparer à affronter la justice et à apporter les preuves de ses affirmations.
Barick BUEMA
Africanews
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

Radek Suprême l ' Album " Billet d ' écrou " Disponible .

Radek Suprême l  ' Album " Billet d ' écrou " Disponible .
Chez Diego Music .
 
Top