0
Liens commerciaux


La société civile dit planifier d’autres actions de désobéissance
Les douze militants de la société civile dont dix de la LUCHA interpellés le matin de ce lundi 5 septembre 2016 par la police ont été remis en...

Les douze militants de la société civile dont dix de la LUCHA interpellés le matin de ce lundi 5 septembre 2016 par la police ont été remis en liberté.

« Le dossier était vide. Ils ont remarqué que l’autorité urbaine n’avait pas interdit ces manifestations. D’autres actions de désobéissance civique sont en cours de planification. Selon des statistiques, 744.000 enfants en âge d’étudier ne vont pas l’école au Sud-Kivu», a dit à ACTUALITE.CD Jean-Chrysostome Kijana, Président National de la NDSCI (Nouvelle Dynamique de la Société Civile en RDC) qui est sur place à Bukavu. Cependant, la LUCHA ne confirme pas cette information.

Contexte

Des membres de la société civile dont ceux de la LUCHA ont été interpellés à Bukavu le matin de ce lundi 5 septembre 2016, jour de la rentrée scolaire en RDC. Ils participaient à des manifestations de protestation contre la prime payée par les parents pour supporter la scolarisation de leurs enfants.

Jean-Chrysostome Kijana, Président National de la NDSCI (Nouvelle Dynamique de la Société Civile en RDC) explique.

« La société civile du Sud-Kivu avait demandé à tous les parents de garder leurs enfants à la maison aujourd’hui pour protester contre la prime. Des manifestations des parents étaient prévues sur différents points de la ville avec comme point de chute le parquet et l’Assemblée provinciale. Il y a eu déploiement musclé de la police depuis tôt le matin. A Kadutu, le président provincial de Nouvelle Dynamique de la société civile a été arrêté. C’est lui d’ailleurs qui avait signé la lettre d’information adressée à l’autorité urbaine. A Nyawera, il y avait déjà un rassemblement. Sept membres de la LUCHA ont également été arrêtés. Ils sont actuellement en détention à l’inspection provinciale de la police. Ils pourraient être directement transférés au parquet pour un procès en flagrance. Jusque-là huit personnes sont interpellées dont six de la LUCHA (…). Les manifestations ont été dispersées. »

Ces manifestations coïncident avec le mot d’ordre de « lundi sans école » lancé par l’UDPS et le Rassemblement pour exiger ce qu’ils appellent « le vrai dialogue ».

Un lien avec le Rassemblement ?

« Aucun lien. C’est depuis un plus d’un mois que la société civile avait décidé de boycotter la rentrée scolaire. »
actualite.cd
Interview à écouter ici.
https://soundcloud.com/actualitecd/plusieurs-membres-de-la-lucha-aux-arrets-ce-qui-sest-reellement-passe-a-bukavu-ce-matin
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

Radek Suprême l ' Album " Billet d ' écrou " Disponible .

Radek Suprême l  ' Album " Billet d ' écrou " Disponible .
Chez Diego Music .
 
Top