0
Liens commerciaux

La pression sur la Majorité présidentielle vient aussi de l'intérieur du dialogue. À l'imge de Jean Lucien Bussa. Dans une déclaration à la presse, le président du Front des démocrates (FDE) a clarifié la position de l'opposition qui prend part aux assises de la Cité de l'Union africaine à Kinshasa.

Pour lui, il ne sera pas question de marchander le délai constitutionnel pour la tenue de la présidentielle. Ce qui implique également la fin de règne du président Joseph Kabila.
Selon Jean Lucien Bussa, toutes les options présentées convergent sur la possibilité de la tenue de l'élection présidentielle au-delà du délai prévu par la Constitution.

Bussa soutient donc qu'à défaut de s'en tenir au délai constitutionnel, il sera question d'appliquer l'article 73 de la Constitution qui donne le pouvoir au président du Sénat d'organiser l' élection présidentielle dans un délai précis.
Il faut signaler que ce jeudi les experts de l'organisation internationale de la francophonie ont affirmé que les élections pourraient être organisées dans une durée de 9 mois en deux séquences.
source :http://m.cas-info.ca/rd-congo/politique/bussa-accentue-la-pression-de-l-interieur-le-glissement-oui-mais-kabila-cede-la-place-kengo-pour-la-transition/
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

Radek Suprême l ' Album " Billet d ' écrou " Disponible .

Radek Suprême l  ' Album " Billet d ' écrou " Disponible .
Chez Diego Music .
 
Top