0
Liens commerciaux



*Ils sont environ 3.675 agents et fonctionnaires de l’Etat jusque-là non-payés dont la situation salariale vient d’être régularisée. Il s’agit de 1774 agents de la Santé Publique, 1526 de l’Enseignement Supérieur et Universitaire, 120 de la Recherche Scientifique et 255 de l’Enseignement Primaire et Secondaire. C’est le Ministre d’Etat au Budget, Michel Bongongo, qui en a fait l’annonce, le vendredi 16 septembre dernier.

Il n’entend pas rester là. L’opération de mécanisation des agents va se poursuivre dans tous les secteurs de l’Administration publique, a-t-il promis. En ce moment même, des centaines d’agents et fonctionnaires de l’Etat défilent devant les inspecteurs de la Fonction publique pour se faire identifier en vue d’une mécanisation effective, dès ce mois d’octobre 2016.

Ainsi, tous les Secrétaires généraux de l’Administration publique sont invités à envoyer les agents effectifs non encore recensés à la Fonction Publique pour être pris en compte.

Pour le Ministre d’Etat au Budget, visiblement très content des résultats des missions de contrôle qu’il a déployées à Kinshasa et en Provinces, l’heure de la moisson a sonné pour les agents et fonctionnaires qui s’y sont investis.

En effet, l’opération de bancarisation de la paie des agents et fonctionnaires, lancée par le Gouvernement de la République, il y a presque 5 ans, porte des fruits. Il est temps, déclare Michel Bongongo, que l’impact financier soit ressenti au plan social. La bancarisation a, par ailleurs, permis, d’une part, de régulariser la rémunération et, de l’autre, de maîtriser la masse salariale et les effectifs. Il faudra, toutefois, attendre juillet 2015, pour que le Gouvernement donne une impulsion particulière à cette opération. On pense, ici, au processus d’assainissement du fichier de la paie de la Fonction Publique. Pour ce faire, Michel Bongongo avait lancé une vaste campagne de contrôle des effectifs sur toute l’étendue du territoire national.

Quelques mois plus tard, il affirme que le fichier de la paie est fiabilisé, que des économies ont été réalisées, lesquelles servent maintenant à la mécanisation des agents et fonctionnaires non-payés.

La décision de mécaniser les agents non-payés avait été prise à l’issue de la première phase de contrôle effectuée à Kinshasa dans les Ministères de la Santé, de l’EPS-INC/ETP et de l’ESU-RS. Michel Bongongo a reconnu, à sa juste valeur, la contribution apportée par les syndicalistes dont l’implication s’est révélée déterminante, pour démanteler, impitoyablement, des réseaux maffieux incrustés dans le circuit de la paie des agents et fonctionnaires de l’Etat.
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

Radek Suprême l ' Album " Billet d ' écrou " Disponible .

Radek Suprême l  ' Album " Billet d ' écrou " Disponible .
Chez Diego Music .
 
Top