0
Liens commerciaux



Depuis les événements du 19 et 20 septembre 2016, ils ont été voir les représentants de la Majorité Présidentielle et, aussi, du Rassemblement. Hier, lundi 26 septembre, une forte délégation de diplomates occidentaux se sont fait recevoir par Edem Kodjo, aux environs de 10 heures 30’, dans ses appartements du Pullman Grand Hôtel de Kinshasa. Ginette Martin, Ambassadeur du Canada en RDC, a, au sortir de cette rencontre, donné le contenu de leur message. En clair, ils soutiennent le dialogue et le prêche comme voie par excellence pour que la crise électorale du Congo-Kinshasa soit résolue. Mais, les assises de la cité de l’Union Africaine n’ont pas encore atteint la masse critique pour régler le problème d’inclusivité. D’où, faut-il qu’un large consensus soit cherché sur l’accord qui y sortira de sorte que des élections crédibles aient lieu dans le meilleur délai dans un pays apaisé. «On est venu voir le facilitateur pour partager avec lui les résultats des entretiens qu’on a eu avec les uns et les autres et pour échanger avec lui sur des prochaines étapes. L’importance est de s’assurer qu’on ait un consensus le plus large possible qui puisse mener à la tenue des élections paisibles, crédibles dans le meilleur délai à la fois dans le respect de la constitution et le respect de la volonté de la population‘’, a-t-elle confié. Et de poursuivre : ‘’On est venu voir le facilitateur pour partager avec lui les résultats des entretiens qu’on a eu avec les uns et les autres et pour échanger avec lui sur des prochaines étapes. L’importance est de s’assurer qu’on ait un consensus le plus large possible qui puisse mener à la tenue des élections paisibles, crédibles dans le meilleur délai à la fois dans le respect de la constitution et le respect de la volonté de la population. ‘’
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

Radek Suprême l ' Album " Billet d ' écrou " Disponible .

Radek Suprême l  ' Album " Billet d ' écrou " Disponible .
Chez Diego Music .
 
Top