Liens commerciaux

0


C’est parti. Le Facilitateur du Dialogue National voulu inclusif, même s’il ne l’est pas encore, a lancé hier, jeudi 1er septembre 2016, à la Cité de l’Union Africaine, les travaux de ce Forum. D’entrée de jeu, M. Edem Kodjo a rappelé les bases de ce processus. A savoir qu’elles sont fondées sur la Constitution congolaise et la Résolution 2277 du Conseil de Sécurité des Nations Unies. L’objectif ultime, a-t-il soutenu, c’est de réfléchir, échanger et débattre, en toute liberté et sans contrainte, des voies et moyens pour organiser des élections crédibles, transparentes, apaisées et inclusives en RDC, dans le respect de la Constitution et conformément aux autres textes et instruments juridiques et normatifs nationaux et internationaux pertinents. La feuille de route de ces travaux, quant à elle, prévoit les structures du dialogue, tout en laissant à la Facilitation la latitude de créer des structures ad hoc nécessaires pour faire avancer les discussions. Et, dans les structures, il est prévu la mise en place d’un Bureau qui comprend, entre autres, le Facilitateur ; un Co-modérateur de la Majorité présidentielle et son adjoint ; un Co-modérateur de l’Opposition politique et son adjoint ; un Rapporteur de la Société civile et son adjoint. Toutefois, les mécanismes de la désignation des personnalités devant occuper ces postes n’ont pas été clairs. Etaient-ils laissés au pouvoir discrétionnaire du Facilitateur ? Rien n’a été dit. Conséquence, juste après la cérémonie d’ouverture, l’Opposition Républicaine, plateforme chère à Léon Kengo wa Dondo, a exprimé son regret de constater la désignation unilatérale du modérateur de l’opposition. Partant, l’OR menace de suspendre sa participation si jamais le dialogue voulu inclusif perdure dans son état actuel. Ci-après, le communiqué intégral de l’OR.



COMMUNIQUE DE L’OPPOSITION REPUBLICAINE

L’Opposition Républicaine qui vient de prendre part à l’ouverture du Dialogue National Inclusif, ce jeudi 1er Septembre 2016, à la Cité de l’OUA à Kinshasa, a le regret de constater l’inéffectivité du caractère inclusif du dialogue notamment, par la désignation unilatérale du modérateur.

L’Opposition Républicaine attire l’attention de la communauté nationale et internationale sur le fait que si le dialogue, voulu inclusif, perdure dans son état actuel, l’Opposition Républicaine se réserve le droit d’y suspendre sa participation.

Fait à Kinshasa, le 1er septembre 2016

L’Opposition Républicaine


LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

Radek Suprême l ' Album " Billet d ' écrou " Disponible .

Radek Suprême l  ' Album " Billet d ' écrou " Disponible .
Chez Diego Music .
 
Top