Liens commerciaux

0


Après de sérieuses analyses faites, la Convention Nationale des Démocrates pour un Ordre Nouveau (CONDOR), parti cher à Gabin Tshiteya, décèle, à ce jour, des lacunes dans les allocutions de nombre d’acteurs politiques de l’Opposition présent au dialogue politique. Plus précisément, elle a été préoccupée par le discours du Président Kamerhe lors de son intervention du 1er septembre 2016, à l’ouverture du dialogue, au siège de l’Union Africaine en RDC. D’après Condor, ce Co-modérateur du dialogue, aurait, d’ une manière ou d’une autre, soutenu l’idée de l’impossibilité de l’organisation des élections dans les délais constitutionnels.

Condor suit de près la situation politique en RD. Congo. Rien ne lui échappe, en effet. Tout laisse croire, dans ses profondes analyses, que Jean-Bertrand Ewanga avait raison de parler de «proposition des postes des pouvoirs avant le dialogue».

Si tel est le cas, que restera-t-il vraiment au président Kamerhe, maintenant que les choses deviennent de plus en plus claires comme de l’eau dans un verre? Se questionnent les analystes. Condor s’ajoute ici, dans la lignée de ceux qui n’ont pas acclamé la dernière apparition du président Kamerhe. Gabin Tshiteya vient de montrer maintenant aux congolais que le patriotisme n’est pas que dans le verbe. Il faudrait, au-delà de tout, passer par des actions concrètes. Selon la Convention Nationale des Démocrates pour un Ordre Nouveau, Vital Kamerhe a dévoilé sa vraie face lors de son dernier discours, si l’on observe bien son allocution. «Il a affirmé, d’emblée, l’impossibilité de l’organisation des élections dans le délai constitutionnel», affirme un document distribué à la presse. Chose que le Rassemblement des forces politiques et sociales n’admet pas. Ce positionnement vient démontrer clairement dans quelle mesure Kamerhe favorise la continuité d’un pouvoir fin mandat. En tout, «l’ironie du sort est que celui, qui, autrefois, était anti dialogue, tient aujourd’hui à se présenter comme un mordu du pro-dialogue», soutient-on.

Kodjo

Nonobstant le positionnement de certains opportunistes qui sont venus au Rassemblement, Condor, elle, reste affidée quant à la récusation d’Edem Kodjo. Les raisons sont notamment, son caractère partial, sa précipitation à la convocation du dialogue et, enfin, du fait de mettre en quarantaine les membres du Rassemblement aux travaux du comité préparatoire.

Selon Condor, au stade actuel, c’est Kodjo qui constitue le blocage pour un vrai dialogue politique inclusif en RD Congo. En ce sens que d’autres composantes importantes ne sont pas représentées à ce dialogue. Voilà ce qui lui donne l’exclusivité. Plusieurs autres personnalités ne soutiennent pas ce format du dialogue. On a cité notamment, Jean-Michel Dumond, l’Ambassadeur de l’Union Européenne qui, à l’occasion de la cérémonie de la fin de son mandat à Fleuve Congo Hôtel, a effleuré cette thématique d’inclusivité. Maman Sidikou, représentant spécial du Secrétaire Général de l’ONU dans la région des Grands Lacs, a reconnu cette problématique. «L’absence d’une partie de la classe politique met en exergue la nécessité de poursuivre les efforts pour les amener à se joindre à ce processus en leur demandant de faire preuve d’une certaine flexibilité», a-t-il déclaré. Pour cela, Condor demande au Gouvernement de fournir les efforts nécessaires visant à décrisper davantage la situation politique tel que voulu par le Rassemblement. Au cas contraire, elle ne mettra jamais ses pieds au dialogue.

Message

Condor appelle, par ailleurs, les congolais à la vigilance et au discernement face aux discours d’une frange de l’Opposition qui se précipite au strapontin du pouvoir. Condor, interpelle, en outre, les acteurs politiques à prioriser les intérêts du peuple. «A la jeunesse surtout, parce que la politique est jeune, nous leur demandons de ne pas se laisser faire», a indiqué le Président Gabin Tshiteya. Quant aux manifestations projetées d’ici 19 septembre et fin 2016, il a recommandé à la population de ne pas prêter au pouvoir des intentions meurtrières, car, personne n’est appelée à ignorer l’article 64.
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

Radek Suprême l ' Album " Billet d ' écrou " Disponible .

Radek Suprême l  ' Album " Billet d ' écrou " Disponible .
Chez Diego Music .
 
Top