Liens commerciaux

0


La Dynamique des Partis Extraparlementaires de la Majorité Présidentielle «DPE/MP», dans une déclaration politique signée par son Président, M. Sylvère Boswa Isekombe, invite le peuple congolais à rejeter toutes les résolutions ou recommandations qui seront issues des travaux du Dialogue national. La DPE/MP fustige, en effet, la négligence et la légèreté du Facilitateur Edem Kodjo dans le traitement des accréditations des partis et regroupements à ces assises.

Et d’ajouter que le format actuel du dialogue ne reflète pas les réalités sociopolitiques congolaises. Lisez, ci-après, l’intégralité de la déclaration de la DPE/MP.

Dynamique des Partis Extraparlementaires de la Majorité Présidentielle

Déclaration Politique de la DPE/MP

Nous, Dynamique des Partis Extraparlementaires de la Majorité Présidentielle, en sigle «DPE/MP», Regroupement Politique enregistré sous le numéro 17 au Ministère de l’Intérieur et de la Sécurité et doté de la personnalité juridique, constatons avec amertume et indignation ce qui suit :

Etant un Regroupement Politique autonome soutenant le Président de la République, Chef de l’Etat, Son Excellence Monsieur Joseph Kabila Kabange, nous ne devons pas être géré par un autre Regroupement Politique en ce qui concerne notre participation au Dialogue Politique National Inclusif ;
Le Facilitateur du Dialogue Politique National Inclusif, Monsieur Edem Kodjo, se rend responsable de négligence et de légèreté dans le traitement des accréditations des Partis et Regroupements officiellement reconnus comme acteurs Politiques attitrés en République Démocratique du Congo, violant ainsi le point 9 de la Résolution 2277 du 30 mars 2016 du Conseil de Sécurité des Nations Unies.
Le Facilitateur du Dialogue Politique National Inclusif, Monsieur Edem Kodjo, affiche un traitement discriminatoire et injuste à l’égard de notre Regroupement ;
Le format du Dialogue Politique National Inclusif qui a été arrêté avec complaisance ainsi qu’avec la complicité de certains combinards politiques professionnels, ne reflète pas les réalités sociopolitiques congolaises étant donné que notre pays compte, à ce jour, 532 Partis et 35 Regroupements Politiques officiellement enregistrés ;
Le fait que le Facilitateur du Dialogue Politique National Inclusif, Monsieur Edem Kodjo, a soumis le dossier de notre Regroupement Politique à l’appréciation du Bureau Politique de la Majorité Présidentielle institutionnelle, un regroupement concurrent, constitue une faute politique extrêmement grave pour un facilitateur digne de ce nom ;
L’incorporation hâtive des organisations sans personnalité juridique comme Lucha et autres, révèle manifestement l’agenda caché du Facilitateur de torpiller le Dialogue national afin de piéger le processus électoral ;
L’omission totale des objectifs fondamentaux assignés au Dialogue national, à savoir la promotion de la paix, la réconciliation nationale et la protection des libertés politiques et civiles, tels que consignés dans la Résolution 2277 du 30 mars 2016 du Conseil de Sécurité des Nations Unies traduit l’incompétence et l’amateurisme du Facilitateur, Monsieur Edem Kodjo.
De tout ce qui précède, la Dynamique des Partis Extraparlementaires de la Majorité Présidentielle, en sigle « DPE/MP » demande ce qui suit :

Le remplacement du Facilitateur actuel, Monsieur Edem Kodjo, par l’Union Africaine en désignant une autre personnalité africaine intègre
La participation du Dialogue national de tous les Regroupements Politiques enregistrés au Ministère de l’Intérieur et de la Sécurité ;
Le retrait de la confiance de l’Organisation des Nations Unies à l’endroit du Facilitateur actuel désigné par l’Union Africaine pour avoir violé intentionnellement les différentes Résolutions pertinentes du Conseil de Sécurité de l’Onu relatives au Dialogue national inclusif en République Démocratique du Congo ;
Le rejet pur et simple par le Peuple Congolais de toutes les résolutions ou recommandations issues des travaux du Dialogue non inclusif du Facilitateur actuel, Monsieur Edem Kodjo.
Que Dieu Tout-Puissant bénisse le Congo, Son Président et son peuple

Fait à Kinshasa, le 03 septembre 2016

Pour la Dynamique des Partis Extraparlementaires

De tendance Kabiliste

Le Président

Sylvère Boswa Isekombe

Secrétaire Général du Parti Communiste Congolais
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

Radek Suprême l ' Album " Billet d ' écrou " Disponible .

Radek Suprême l  ' Album " Billet d ' écrou " Disponible .
Chez Diego Music .
 
Top