0
Liens commerciaux

Après les exposés de la CENI et celui de l'expert des Nations-Unies du mardi 6 septembre, les participants au Dialogue sont entrés , ce mercredi 8 septembre 2016, dans le vif du sujet avec le débat général sur l'évaluation du processus et la problématique du fichier électoral.



D'entrée de jeu, la Majorité a fait savoir, par son chef de délégation Néhémie MWILANYA, Directeur de cabinet du Président de la république que la CENI reste l'instance habilitée à organiser les élections, il importe de prendre aussi en compte ses avis.


De son coté l'Opposition, par la bouche du député Jean-Lucien BUSSA a rappelé le principe du respect strict de la Constitution de la RDC et la résolution 2277 des Nations-Unies. Pour l'opposition, les élections doivent se tenir dans le délai ou dans les 120 jours qui suivent la fin du mandat présidentiel.
Après un débat houleux et responsable, il est apparu, de toute évidence, qu'il est impossible d'organiser les élections avec le fichier électoral de 2011.
Cependant, des divergences sont apparues quant à la volonté commune de concilier le respect du délai constitutionnel et les exigences des experts nationaux et internationaux sur l'organisation des élections crédibles et apaisées .


Aucun compromis n'a encore été trouvé, toutefois, les participants ont décidé de poursuivre ce débat ce jeudi après avoir écouté les experts de l'OIF et ceux de NDI qui ont eu aussi à évaluer le processus électoral.


Il a aussi été convenu d'aborder l'ensemble des aspects liés à l'organisation des élections notamment le budget, la sécurité et la logistique.
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

Radek Suprême l ' Album " Billet d ' écrou " Disponible .

Radek Suprême l  ' Album " Billet d ' écrou " Disponible .
Chez Diego Music .
 
Top