0
Liens commerciaux



Présenté par Monsieur Jean-Marc Kabund a Kabund/ Secrétaire Général de L’UDPS.

A Madame Antoinette Mulumba ;
A tous les enfants de Jean-Baptiste Mulumba ;
A ses frères et sœurs et tous les membres de sa famille ;
Distingués invités, en vos qualités respectives ;
Chers combattantes et combattants de l’UDPS
Introduction
C’est avec beaucoup de peine que je dois prononcer cette oraison funèbre de notre membre et combattant des valeurs d’un Etat de droit et de démocratie, qui nous a quittés sur la pointe des pieds contrairement à ses habitudes car Jean- Baptiste Mulumba était un homme extraverti, vif et plein de vie.

Le matin de 22 Août 2016, nous apprenons brusquement qu’il a été admis au centre hospitalier de Monkole, en soins intensif/ service de réanimation et qu’il avait sa bouche et ses yeux fermés. Les trois jours suivants, nous avions une lueur d’espoir en apprenant que sa tension artérielle brassait progressivement et qu’on pourrait l’envoyer à l’hôpital Roi-Beaudoin à Masina, pour faire le scanner de la tête afin de mieux orienter son traitement. Le Mercredi soir avant sa mort, nous n’avons aucun soupçon qu’il nous quittait progressivement pour rejoindre son créateur aux premières heures du jeudi 25 août 2016. Nous avons perdu un ami, qui un frère, un papa mais aussi un combattant de lutte en faveur de la démocratie dans notre pays.

Etymologie du Nom Jean-Baptiste
En ce triste jour, il est vrai que tout a été dit dans la bibliographie de Jean-Baptiste Mulumba mais permettez-moi d’insister sur sa vie politique et ses fonctions assumées au sein de l’UDPS.

Cependant, pour mieux cerner son dévouement, il faut décrire réellement la personne. Je me suis servi de l’étymologie, l’historique et le caractère du prénom de Jean-Baptiste. En hébreu, Jean signifie Dieu fait grâce et en grec, Baptiste veut dire émerger.

Ce prénom composé fait référence au prophète Jean-Baptiste. Ce patronyme traduit un homme qui a le cœur sur la main. Il aime aider son prochain sans rien attendre en retour. Le fait de se sentir utile est très important pour Jean-Baptiste, car cela l’aider à toujours à donner le meilleur de lui-même. Il arrive souvent que des personnes mal intentionnées profitent de sa générosité, sans même qu’il s’en rende compte.

Heureusement que c’est un être jovial, qui se lamente pas sur son sort. De ce fait, quoi qu’il ait à supporter, il fait toujours en sorte de ne pas en rester là, d’aller de l’avant et de passer à autre chose et à un meilleur avenir.

Sa façon de penser est très admirable. Il porte de la joie et de la bonne humeur partout où il passe. Ses interlocuteurs n’ont jamais le temps de s’ennuyer avec lui. Ses conversations sont intelligentes et intéressantes. Il aime passer les moments légers, à parler du beau temps, à rire de tout et de rien. Il sait faire preuve de sérieux lorsqu’il le faut. Il est très efficace.

Vous vous rendrez compte avec moi que le défunt portait bien ce prénom de Jean-Baptiste et que l’on pourrait passer des journées entières, sans se laisser de parler de cet être cher qui nous a quittés car il était un extraverti.

Vie politique.
Que pouvons-nous retenir de Jean-Baptiste au sein de notre parti « Union pour la Démocratie et le Progrès Social » UDPS, où il était mon Conseiller économique et chargé des missions spéciales.

Il était comparable à un Samouraï au service d’un seigneur. Il était combattant, uni à ce seigneur par un code qui exige une loyauté absolue.

Le riche Samouraï combat à cheval, revêtu d’une armure souple, faite d’étroites bandes d’aciers liées entre elles par des cordes ou des pinces.

Jean-Baptiste a ainsi combattu pour l’idéal d’un Etat de droit et pour les valeurs de la démocratie dans notre pays. Il était un guerrier qui combattait pour un idéal, sans qu’aucune morale dictée par une foi ne puisse mettre limite aux actes qu’il commet.

L’histoire de la République Démocratique du Congo retiendra ses contacts au sommet avec les pays des Grands Lacs fin de dénouer la crise politique congolaise à la demande du parti. Il a joué un grand rôle pour la tenue des assises de Sun-City auxquelles il participa activement. Par la suite, cela lui a valu une année d’emprisonnement gratuit de mai 2002 à mai 2003, pour avoir participé à ces assises car ses discussions ne plaisaient pas à certaines personnes de l’entourage du pouvoir de Kinshasa.

Il doit sa libération aux pressions nationales et internationales des suites des accords de Sun-City. Parmi les pressions internationales, il est bon de signaler celles de Monsieur Mustafa Niasse, envoyé spécial du Secrétaire Général des Nations Unies aux assises de Sun-City, celles du cabinet du premier ministre belge de l’époque, du Vice-Premier Ministre et Ministre des Affaires Etrangères de Belgique, et celles aussi des Organisations de défense des droits de l’homme de l’ONU, l’hebdomadaire Africain Jeune Afrique qui lui consacra des pages entières et la une d’une de ses livraisons.

Parmi les pressions nationales il faut mentionner à juste titre la contribution forte et musclée et sans relâche du quotidien indépendant « le Phare » qui avait consacrait des pages entières à ce qui était appelé à l’époque « l’affaire Jean-Baptiste Mulumba de l’UDPS ».

Conclusion
Le Samouraï du combat de liberté et de la démocratie avait deux épées précieuses, physiques et spirituelles. Il nous a cédé celle en or pour que nous continuions le combat car il était convaincu de remporter la victoire.

Cependant, il a emporté avec lui celle en diamant qu’il a tenu pour sa vie, celle qu’Ephésiens 6 précise comme étant l’épée de la justice. Notre conviction est qu’avec cette épée spirituelle, le trône de justice lui est offert en ce moment où la justice divine a rendu sa sentence pour le retour de son âme vers son créateur. En cette douloureuse circonstance, nous tenons à présenter nos sincères condoléances. Nous demandons à la famille et particulièrement aux enfants et à la veuve d’intégrer dans leurs vies les paroles de l’évangélique suivante : « Venez à moi vous tous qui peinez, je vous donnerai le repos ».

L’homme est parti mais ses œuvres demeurent.

Kinshasa, le 04 septembre 2016

Etienne Tshisekedi wa Mulumba

Union pour la Démocratie et le Progrès Social
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

Radek Suprême l ' Album " Billet d ' écrou " Disponible .

Radek Suprême l  ' Album " Billet d ' écrou " Disponible .
Chez Diego Music .
 
Top