0
Liens commerciaux

Denis Sassou Nguesso était un homme pressé avant de quitter l’hôtel du fleuve vendredi en fin de journée, à Kinshasa.

« Mes amis, moi je presse pour rejoindre mon hélicoptère », a lancé le président congolais à la presse. Puis à Edem Kodjo, le facilitateur du dialogue en RDC : « Je te laisse dans ton village ».

Un ton d’humour qui en dit long sur la journée marathon que venait d’avoir le chef de l’État avec son homologue Joseph Kabila et les acteurs de la crise de l’autre rive du fleuve.

« La tenue avec succès des travaux du comité préparatoire et l’ouverture effective du dialogue proprement dit constituent des pas importants sur la voie de l’organisation des élections crédibles, démocratiques et apaisées, et partant, de la stabilité de la République Démocratique du Congo et de la région », se sont félicités les deux présidents.

Ce qui n’a pas empêché Sassou Nguesso de se faire signifier, par Étienne Tshisekedi, quelques minutes plus tard, que ce dialogue-là n’est pas le bon tant qu’Edem Kodjo, le facilitateur récusé par le Rassemblement n’est pas remplacé.

Le président du Congo an reçu la feuille de route que l’UDPS et ses Alliés distribuent dans toutes les instances internationales et dans laquelle ils veulent prendre à témoin la communauté internationale sur la direction dans laquelle se dirige le pays à 3 mois de l’expiration du mandat de Joseph Kabila à la tête de la RDC.

Denis Sassou Nguesso ira examiner ce document chez lui à Brazzaville, à quelques encablures de la Cité de l’Union Africaine où les travaux reprennent le lundi 5 Septembre comme l’a rappelé le facilitateur Edem Kodjo.

Cas-info.ca

LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

Radek Suprême l ' Album " Billet d ' écrou " Disponible .

Radek Suprême l  ' Album " Billet d ' écrou " Disponible .
Chez Diego Music .
 
Top