0
Liens commerciaux



*Pour montrer que le Dialogue qui se tient à la Cité de l’Union Africaine, à Kinshasa, était inclusif, malgré l’absence de grandes familles politiques de l’Opposition comme le Rassemblement, le G7 et la Dynamique, le Facilitateur Edem Kodjo s’appuyait notamment, sur la présence physique de certains opposants et sur leur participation à des débats contradictoires. La suspension de la participation de l’Opposition pro-dialogue, conduite par Vital Kamerhe, bouleverse les calculs. Sans doute que les laborantins de la Majorité étudient de nouvelles formules, pour surmonter ce couac qui, s’il persiste, pourrait, certainement, décrédibiliser l’essentiel du travail abattu.

Le G7, membre du Rassemblement des Forces politiques et sociales acquises au Changement, salue le geste posé hier, lundi 12 septembre, par les opposants qui refusent de cautionner les velléités de violation de la Constitution du pays.

Le G7 leur demande de tenir bon pour ne pas céder sur les exigences constitutionnelles, lesquelles constituent, d’ailleurs, le dénominateur commun de toutes les forces politiques de l’Opposition.

D’après Pierre Lumbi, le Président en exercice du G7, la victoire du peuple congolais dépend en grande partie de l’unité de l’Opposition.

Au sujet du Dialogue, les préalables du G7 sont restés inchangés. Il s’agit, entre autres, de la libération des prisonniers politiques, de la réouverture des médias fermés de l’Opposition et de l’abandon des poursuites contre son candidat à la Présidence de la RDC, Moïse Katumbi, contraint, aujourd’hui, en exil.

Avant l’Opposition pro-dialogue, c’est la Conférence Episcopale Nationale du Congo (CENCO) qui avait menacé de se retirer du Dialogue si jamais la Constitution de la République n’était pas respectée dans ses dispositions verrouillées relatives à l’alternance démocratique, au nombre et à la durée des mandats présidentiels, ainsi que sur l’aspect inclusivité. Mais, la CENCO n’est pas encore passée à l’acte.

Kodjo s’en mêle…

Aujourd’hui, à la mi-journée, Edem Kodjo attend les Opposants autour d’une table. Sans doute qu’il serait, lui, tenté de ramer dans le sens de l’accomplissement de sa mission en tant que Facilitateur. A tout prendre, il saisira l’occasion, pour tout faire, afin de briser l’élan pris par la mesure de suspension de la participation des Opposants pro-dialogue aux assises de la Cité de l’Union Africaine. S’il y a des éventuelles nouvelles concessions de la part de la Majorité, c’est, peut-être, au cours de cette rencontre-là, que tout sera connu.

La Pros.





Communiqué de Presse

Le Groupe de 7 Partis Politiques (le G7) salue le geste courageux des camarades de l’Opposition qui ont choisi de participer au Dialogue et qui viennent de prendre la décision de suspendre leur participation pour ne pas cautionner les velléités de violation de notre Constitution par la majorité au pouvoir.

Nous les félicitons et nous leur demandons de rester fermes sur les exigences constitutionnelles qui sont aussi notre préoccupation.

Pour le G7, ce geste constitue un signe de patriotisme partagé ; il nous appartient à tous de le consolider.

Le G7 en appelle ainsi à l’unité de l’Opposition, seul gage de la victoire du peuple congolais.

Fait à Kinshasa, le 12/09/2016

Pour le G7,

Monsieur Pierre Lumbi Okongo

Président en exercice
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

Radek Suprême l ' Album " Billet d ' écrou " Disponible .

Radek Suprême l  ' Album " Billet d ' écrou " Disponible .
Chez Diego Music .
 
Top