Liens commerciaux

0


- Vingt prisonniers, parmi les auteurs du désordre enregistré jeudi dernier lors de l’évasion manquée à la prison urbaine de Boma, ont été transférés le week-end à la prison centrale de Matadi sur décision du gouvernement provincial, a indiqué à l’ACP la ministre provinciale de la justice du Kongo Central, Anne Marie Tsasa, en mission à Boma.









Peu avant leur embarquement, la ministre provinciale de la justice les a exhortés au calme, à éviter de réitérer le même désordre à Matadi et à purger leur peine.





Parmi ces instigateurs se trouvent des condamnés de 10 à 20 ans de servitude pénale principal et ceux condamnés à perpétuité, a précisé M. Ngo Bitatika, cadre à la division provinciale de la justice au Kongo central et ancien directeur de la prison de Boma. Après le départ de ces incitateurs, la prison urbaine de Boma a repris son calme avec les 237 restants.






La ministre provinciale de la justice a évalué les dégâts matériels causés par ces inciviques, notant parmi les besoins urgents la réparation des portes des cellules et du bureau du directeur de la prison et l’acquisition des ustensiles de la cuisine et des mousses. 
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

Radek Suprême l ' Album " Billet d ' écrou " Disponible .

Radek Suprême l  ' Album " Billet d ' écrou " Disponible .
Chez Diego Music .
 
Top