0
Liens commerciaux


Peter Kazadi, cadre de l'Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS) et Conseiller juridique d'Etienne Tshisekedi réagit au discours du président Joseph Kabila lu à la télévision nationale ce soir.
Peter Kazadi, cadre de l'Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS) et Conseiller juridique d'Etienne Tshisekedi réagit au discours du président Joseph Kabila lu à la télévision nationale ce soir.

Dans son message lu à la Radio Télévision Nationale Congolaise (RTNC), le Président de la République démocratique du Congo a appelé au calme, disant soutenir l’action du Procureur général de la République, qui a entamé des poursuites contre plusieurs opposants congolais, soupçonnés d’avoir commandité des pillages et scènes de violences durant les manifestations du 19 et 20 septembre à Kinshasa.

Pour Peter Kazadi, le conseiller juridique d’Etienne Tshisekedi, la « responsabilité pénale » n’est pas du côté de l’UDPS.

« Le Procureur général de la République devait se saisir de tous ceux qui ont manifesté l’intention de violer notre constitution (…) Il ne peut pas se saisir des personnes qui ont manifesté pacifique conformément à la Constitution du pays (…) s’il faut arrêter, il faudra commencer par ceux-là et ceux qui ont tué des congolais avec les moyens de l’Etat« , répond M. Kazadi, faisant allusion aux civils tués durant les journées du 19 et du 20 septembre à Kinshasa.


Le lundi, 17 personnes dont trois policiers ont été tuées dans des affrontements entre les forces de l’ordre et des partisans de l’opposition congolaise qui demande le départ de Joseph Kabila, arrivé en fin mandat. Ces affrontements ont continué le mardi 20, occasionnant plus de 40 morts, selon des organisations de défense des droits de l’homme.

Dans son message, le président Joseph Kabila a également « exhorté » ceux en « marge dialogue » à le rejoindre « sans attendre » pour « renforcer le consensus électoral, politique et la reconstruction du pays« .

A cet appel du Président au Dialogue, ce cadre de l’UDPS réitère la position des opposants regroupés au sein du Rassemblement, refusant de participer « au monologue qui se tient dans un camp militaire« .

A l’appel de Didier Reynders, le Ministre belge des Affaires Etrangères à un nouveau Dialogue « vraiment inclusif », M. Kazadi « est content » que la communauté internationale « aille enfin dans le sens des révendications de l’UDPS.

Ecoutez Peter Kazadi


LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

Radek Suprême l ' Album " Billet d ' écrou " Disponible .

Radek Suprême l  ' Album " Billet d ' écrou " Disponible .
Chez Diego Music .
 
Top