0
Liens commerciaux


Étienne Tshisekedi met en garde le pouvoir si jamais un malheur arrivait à un cadre de son parti ou du Rassemblement. Depuis quelques jours, les ténors de l’opposition font l’objet de menaces de la part des services du régime Kabila. Il s’agit pour l’Udps de Jean Marc Kabund, Félix Tshisekedi et Bruno Tshibala. Et pour le Rassemblement de Joseph Olengha Nkoy, Martin Fayulu, Martin Mukonkole, Sam Lukonde, Franck Diongo, Ingele Ifoto, Jean Pierre Lisanga, Moise Moni Della, Willy Mishiki et Kitenge Yezu. Selon le communiqué signé par Augustin Kabuya, le secrétaire national en charge de la communication de l’Udps, des hommes cagoulés et armés engagés par la mouvance Kabiliste, traquent ces personnalités politiques. Le parti d’Étienne Tshisekedi dénonce cette politique de la terre brûlée et promet de ne pas se laisser faire. Augustin Kabuya affirme que ces crimes planifiés dans l’objectif de porter atteinte à l’intégrité physique de leaders de la vraie opposition, ne resteront pas impunis. Des méthodes, dune autre époque, sont désormais utilisées pour chercher à faire taire le peuple déterminé à obtenir pacifiquement l’alternance démocratique dit Kabu. Tout ceci démontre bien que le pouvoir prône le chaos lâche le conseiller en com de Tshisekedi. Ainsi face à cette situation, l’Udps dit ne rien craindre et se battra jusqu’au départ de M. Kabila. Le préavis étant lancé, le compte à rebours a déjà commencé pour le président sortant et son régime finissant. Le 19 décembre, c’est son départ. Et le peuple sera débout pour le bouter dehors insiste ce cadre de l’UDPS. « Aucune armée au monde ne saura résister devant la détermination du peuple », a prévenu Joseph Olengha Nkoy.

u2ps
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

Radek Suprême l ' Album " Billet d ' écrou " Disponible .

Radek Suprême l  ' Album " Billet d ' écrou " Disponible .
Chez Diego Music .
 
Top