0
Liens commerciaux

La commune de N'djili dans l'Est de Kinshasa est toujours sous tension depuis le matin du mardi 20 septembre 2016.Plusieurs incidents sont signés dans ce coin de la capitale congolaise où des témoins parlent notamment de « d’insurrection ».Les manifestants ont réussi à incendier le Tribunal de Grande Instance de Kinshasa—N’djili, occasionnant d’importants dégâts matériels. Aucune perte humaine n’est pour l’instant déplorée.

Des scènes de pillages sont également signalés, la Station service « Sainte Thérèse » aurait également été pillée.

Par ailleurs, des sources concordantes ont rapporté d’intenses échanges de tirs ce matin entre des forces de l’ordre et des partisans de l’opposition dans cette commune de Kinshasa.

« Des civils tirent avec les armes récupérées sur les policiers tués hier« , rapportait un habitant de la Tshangu à Politico.cd.Ces échauffourées, toujours en cours ont commencé lorsque la Police nationale s’est déployée pour « étouffer » un début de marche des opposants.



Patrick Nkanga, un membre de la Majorité Présidentielle affirme que « quatre enfants » auraient été calcinés dans une école toujours.


Sur les réseaux sociaux, des images des équipements de la Police nationale aux mains des manifestants circulent. Des 4×4, ou encore des uniformes sont photographiés aux mains des partisans de l’opposition qui a appelé à une nouvelle journée de manifestations après celle d’hier, qui a connue plus de 17 morts selon des chiffres officiels.Ndjili, commune du district de Tshangu, située au sud de la commune Masina dont elle est séparée par le boulevard Lumumba, est l’un des coins les plus peuplés de la capitale congolaise. Elle a donné son nom à l’aéroport international de Ndjili, cependant situé sur la commune de Nsele.

LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

Radek Suprême l ' Album " Billet d ' écrou " Disponible .

Radek Suprême l  ' Album " Billet d ' écrou " Disponible .
Chez Diego Music .
 
Top