Liens commerciaux

0


M. OUMAR SYLLA, Directeur du Bureau Régional de l’UNHABITAT, a procédé, le mardi 13 septembre dernier, au lancement du projet de planification communautaire foncière participative dans les provinces du Nord-Kivu, Sud-Kivu et dans la nouvelle province de l’Ituri. Cette cérémonie s’est déroulée en présence de plusieurs hautes personnalités dont les organisations du système des Nations Unies, la société civile et les autorités politico- administratives des provinces du Nord-Kivu, Sud-Kivu et de l’Ituri.

A cette occasion, il a indiqué que l’objectif de ce projet de 3 ans, avec l’appui du gouvernement de la Grande Bretagne, vise à aider les communautés locales de ces 3 provinces à se mettre autour d’une table en vue de trouver une solution définitive aux problèmes liés notamment, aux conflits fonciers qui a été, pendant longtemps, à la base de plusieurs cas de tueries dans cette partie du pays.

M. OUMAR SYLLA a également lancé un appel au Gouvernement congolais pour qu’il s’implique à la réussite de ce projet.

Julien PALUKU KAHONGYA, Gouverneur de la province du Nord-Kivu, a signifié qu’avec le processus de réforme foncière qui est en cours en RDC, le Gouvernement congolais cherche à trouver une solution définitive à ce conflit et, surtout, dans la province du Nord-Kivu qui a connu des guerres à répétition.

Pour sa part, le Président d’une organisation de la société civile dénommée : «Promotion des Droits Humains », le Bâtonnier Dunia Ruyenzi, s’est dit très favorable à ce projet de l’UNHABITAT. Voilà pourquoi, il souhaite que la population locale puisse aussi s’impliquer pour mettre fin aux conflits fonciers au Nord-Kivu.

Car, selon lui, le PDH a déjà organisé plusieurs fois des séminaires sur les conflits fonciers dans la ville de Goma, territoire de Nyiragongo, Masisi et Rutshuru en vue de sensibiliser massivement la population du Nord-Kivu sur le danger des conflits fonciers. D’ailleurs, plusieurs dossiers traités dans les cours et tribunaux sont, généralement, liés aux conflits fonciers.

Dufina Tabu Mwenebatende, un des grands activistes des droits de l’homme au Nord-Kivu, a félicité l’UNHABITAT. Il a, ensuite, rappelé que son ONG ASVOCO (Association des Volontaires du Congo) s’est toujours occupée de plusieurs dossiers liés à la terre dont l’un des plus grands problèmes traités, est celui des champs de RUSHUBUNDO, dans le territoire de Masisi qui a été à l’origine d’une série de cas d’assassinats, dans le territoire de Masisi.
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

Radek Suprême l ' Album " Billet d ' écrou " Disponible .

Radek Suprême l  ' Album " Billet d ' écrou " Disponible .
Chez Diego Music .
 
Top