Liens commerciaux

0
Pour cet activiste des droits de l’homme, les conditions d’incarcération sont difficiles, très pénibles dans le pays. Et de dire, « je ne pensais pas que j’allais survivre quand j’étais arrêté et détenu dans un endroit secret »!

Après 21 jours de détention au secret par les services de renseignement, ainsi qu’une année et 8 mois passés à la prison centrale de Makala, Christopher Ngoy Mutamba, libéré depuis le 29 août dernier, a remercié tous ceux qui l’ont soutenu pendant tout ce temps de son incarcération.

Ces mots de remerciement de cet activiste des droits de l’homme, à sa familles, à la communauté internationale, aux organisations de défense des droits de l’homme et surtout à sa plateforme la « Société civile de la République Démocratique du Congo », ont été prononés cours d’une « tribune de réflexion » sur le « Dialogue en RDC » organisée par cette dernière structure le 02 septembre dernier au « Centre Carter », situé dans l’enceinte de l’Utexafrica.

Coordonnateur-général de la Société civile de la RDC, le camarade Christopher Ngoy a d’abord été présenté, aux participants à la tribune, avant de relever les circonstances de son arrestation par les agents de service de renseignement. Une présentation faite par le camarade Jean-Bosco Puna, secrétaire permanent de cette plateforme de la société civile constituée de plus de 40 organisations congolaises.

Outre coordonnateur-général de la Société civile de la RDC, Christopher Ngoy est aussi coordonnateur de la plateforme sociopolitique « Sauvons la RDC ». Il a une grande capacité de mobilisation, cet ingénieur fait partie de ceux qui avaient initié la répétition pour réclamer le départ du pasteur Daniel Ngoy Mulunda à la tête de la CENI (Commission électorale nationale indépendante).

Il fait partie, également, de ceux qui avaient mobilisé les Congolais à s’opposer à tout glissement que le régime de Kinshasa voulait imposer au pays, en conditionnant la tenue des élections par un recensement général.

Ce qui a été à la base des évènements intervenus les 19, 20, et 21 janvier 2015. C’est d’ailleurs après ces événements que le coordonnateur Christopher Ngoy de la Société civile de la RD Congo et « Sauvons la RDC » a été arrêté par quatre personnes en tenue militaire et une autre personne en tenue civile, puis embarqué à bord d’une jeep de couleur blanche pour l’amener dans un lieu secret avant qu’il soit présenté en public et transféré à la Prison centrale de Makala.

Il était ce jour-là à Matonge, dans la commune de Kalamu, où il devait assister à une réunion de travail avec certains de ses collègues activistes des droits de l’homme.

Pour Christopher Ngoy, les conditions d’incarcération sont difficiles, très pénibles dans le pays. « Je ne pensais pas que j’allais survivre quand j’étais arrêté et détenu au secret. Mais, je leur pardonne ». C’est grâce à l’élan de solidarité qu’il avait quitté cet endroit secret, a-t-il soutenu. Raison pour laquelle, il a remercié tout le monde, même certains de la majorité au pouvoir qui soutenaient qu’il n’avait rien fait et qu’il fallait le libérer.

Christopher Ngoy a dit continuer son combat de la reconnaissance des droits du peuple congolais, le seul souverain. Il a, en outre, soutenu que si sa libération a été retardée, c’est parce qu’on ne voulait pas voir sa plateforme, qui a toujours réclamé le vrai changement dans le pays participer au Dialogue en cours.

Le coordonnateur de la Société civile a rappelé que sa structure tient à participer au « Dialogue politique » qui est conformément à la Résolution 2277 des Nations-Unies, issue de l’Accord d’Addis-Abeba. « Je ne veux pas participer au dialogue organisé par Kinshasa, pour juste applaudir. Je ne prendrai pas part à ce genre de dialogue », a -t-il martelé.

Relevons, par ailleurs, que concernant la « tribune de réflexion » sur le dialogue politique animée par Maître Bushiri, les réclamations ont été faites pour la tenue d’un vrai forum national conformément à la Résolution 2277 des Nations-Unies, issue de l’Accord-cadre d’Addis Abeba.

Par Lucien K.T
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

Radek Suprême l ' Album " Billet d ' écrou " Disponible .

Radek Suprême l  ' Album " Billet d ' écrou " Disponible .
Chez Diego Music .
 
Top