Liens commerciaux

0
Le vice-Premier ministre et ministre belge des Affaires étrangères, Didier Reynders, a exprimé « sa vive préoccupation » suite aux violences qui ont eu lieu lundi 19 septembre en RDC, en particulier à Kinshasa.

Des heurts ont éclaté entre forces de l’ordre et militants de l’opposition qui ont manifesté pour exiger la convocation du scrutin présidentiel. Selon le ministre de l’Intérieur, dix-sept personnes ont été tuées. L’opposition fait état de la mort de vingt-cinq personnes.

Dans un communiqué de presse, M. Reynders dit témoigner « sa solidarité avec les blessés et les familles des victimes » et indique que « le droit de manifester pacifiquement est le corollaire de tout processus politique ».

Le ministre belge appelle « à la retenue et à s’abstenir de toute forme de violence en rappelant que la responsabilité individuelle des acteurs peut être engagée ».

« Dans l’esprit de la Constitution, il incite tous les acteurs politiques en RDC à œuvrer de manière pacifique pour l’organisation d’élections à brève échéance et à trouver un consensus concernant les modalités techniques qui le permettent », indique le communiqué du chef de la diplomatie belge.
radiookapi.net


LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

Radek Suprême l ' Album " Billet d ' écrou " Disponible .

Radek Suprême l  ' Album " Billet d ' écrou " Disponible .
Chez Diego Music .
 
Top